4 manières de penser pour attirer l’argent

 

 

« Vous pouvez attirer l’argent jusqu’à vous grâce à la pensée ! « 

… Mouais c’est ça, et moi je suis la Reine Elisabeth.

Vous avez certainement déjà vu cette phrase ou un équivalent sur le net.  A votre avis, c’est vraiment possible ? Non évidement. Il va falloir aussi agir ! Par contre il y a du vrai dans cette phrase. Si on se met en condition pour croire que l’on peut attirer l’argent alors je suis convaincu qu’on y arrive. C’est une sorte d’auto-persuasion.

Alors on y croit ou on y croit pas. Moi, j’y crois. Mais pas d’une manière mystique ou magique hein ! Je suis un scientifique après tout (je travaille dans un labo de recherche). Je crois que si on pense très fort à quelque chose, on finit par agir inconsciemment de manière à ce que cette chose arrive.

Si je ne pense pas à chercher une pépite d’or, je n’en trouverai jamais. Alors que si je pense chaque jour à un moyen d’en trouver une… il y a des chances pour que cela finisse par arriver.

Alors mes amis, pensons tous très fort à comment attirer un peu plus d’argent afin d’avancer vers notre objectif : l’indépendance financière ! Pour nous aider un peu, je vous propose quelques petites astuces pour bien penser à l’argent qui va atterrir dans nos poches.

 

1 ) Ne pas être radin

Je pense qu’il faut savoir dépenser un peu d’argent pour en gagner. Pas uniquement dans le cadre d’un investissement comme dépenser de l’argent pour un appartement que l’on va louer. Mais plutôt dépenser sans rien attendre en retour. Faire plaisir à votre conjoint(e) avec un resto ou un petit cadeau. Donner à des œuvres caritatives ou à un mendiant. Vous pouvez aussi donner de votre temps au lieu d’argent.

Bref soyez altruiste. Vous vous sentirez bien, vous ne serez pas obnubilé pas tout ce qui concerne votre argent et paradoxalement je pense que ça vous aidera à en gagner.

Alors je sais ça va un peu à l’encontre de ce que je prône sur Econosphere.fr mais je ne dit pas de vous acheter une voiture, ou de manger au resto tous les jours. Non ! Mais je pense que si on est ne serait-ce qu’un peu plus généreux alors cela nous reviendra en mieux encore !

 

2 ) Ne pas mépriser l’argent ou les riches

Attention, je vais vous poser une question un peu philosophique : Si on pense être une bonne personne, comment espérer devenir riche si on estime que la richesse est mauvaise ?

Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi, il y a quelques années, j’en voulais aux riches. Quand j’entendais parler d’une star qui se barrait en Belgique pour payer moins d’impôt je l’insultais de traître (voire pire…)! Et pourtant, j’aurais bien aimé avoir autant d’argent que cette personne et être riche moi aussi. Comment pouvais-je mépriser quelqu’un qui était ce que je souhaitais être ?

Aujourd’hui quand un acteur décide de devenir russe, je le comprends (même si je n’approuve pas forcément). Après tout, l’Etat veut lui pomper 75% d’impôts. En taxant les plus riches on les fait fuir, et je pense que ce n’est pas une bonne chose (les riches sont des investisseurs, et les investisseurs sont des moteurs de l’économie).

Je réagirais très mal si je faisais partie de ceux qui gagnent plus d’un million d’euros ! Pas vous ? Comment pourrais-je lancer la pierre à quelqu’un alors que peut-être je ferais pareil dans sa situation ?

 

 

 

 

Avez vous vu cette interview de Will Smith ?

 

Visiblement il est reconnaissant envers son pays, et il n’est pas contre payer beaucoup d’impôt car c’est grâce à son pays qu’il est là où il est aujourd’hui. Alors oui, il a beaucoup d’argent, il pourrait payer plus d’impôt… mais comment réagiriez-vous si du jour au lendemain on vous disait : « A partir de tel montant, vous êtes dans la tranche à 75% ! » ?

 

3 ) Se voir plus riche !

Depuis que je suis tout petit, on me dit qu’il faut que je travaille bien à l’école, pour avoir un beau salaire afin de m’acheter une belle maison.

  • Enfant déjà je me voyais donc déjà avec un bac +8. Bon je n’ai « qu’un » bac+3 mais si je n’avais pas en tête depuis longtemps le bac+8 je n’y serais pas arrivé.
  • A la fac, je me voyais dans un laboratoire de chimie. Avec des pipettes, et tout le toutim pour faire mes analyses. Aujourd’hui je travaille dans un laboratoire de recherche. Je ne fais pas de chimie du tout, mais je suis dans ce que j’ai toujours voulu faire : la recherche.
  • Depuis mes premiers petits boulots, j’ai mis de côté pour un apport dans le but d’acheter une maison pour y installer ma future famille. Je me voyais dans une maison individuelle avec un terrain pour mes enfants. Aujourd’hui je possède tout ça (bon je n’ai pas encore le deuxième enfant lol).

Je ne pense pas que ce soit la chance qui m’ait conduit à être dans la situation que je visualisais. Je n’ai pas tout ce dont je rêve, mais j’ai tout ce que j’ai visualisé durant ma vie : un métier que j’aime, une famille, une maison.

Je n’ai jamais visualisé la richesse. Dommage…

Je suis convaincu qu’en se visualisant avec ce que l’on souhaite, on se conditionne inconsciemment à l’obtenir. Et on finit par l’obtenir. On raconte souvent que Bill Gates visualisait, à ses débuts, un ordinateur personnel dans chaque foyer…

Après tout ça ne coûte rien de s’imaginer très fort avec un peu plus d’argent, alors pourquoi ne pas le faire ?

 

4 ) Penser régulièrement à la gestion de son argent

La plupart des gens qui sont en difficulté financière, le sont car ils ne gèrent pas leur argent. D’autres gèrent leur argent mais ils ne s’y prennent pas de la bonne manière ou ne le font qu’à la louche (j’étais dans ce cas de figure).

La gestion de votre argent doit faire partie de vous. Il ne faut pas être obnubilé, mais il faut tout de même y penser régulièrement. Au départ cela demande un effort, mais cela devient vite une habitude : compter en pourcentage, négocier, chercher moins cher, se faire plaisir au prix juste…

Si vous pensez régulièrement à la gestion de votre argent et pas juste une fois à la fin du mois, votre budget ne s’en portera que mieux. Y pensez souvent vous permettra forcément de faire des économies car vous aurez toujours en tête le soucis d’en faire. La conséquence directe est que vous pourrez ainsi mettre en place le principe de se payer en premier.

 

Ces 4 façons de voir les choses sont toutes bêtes et pourtant depuis que c’est ainsi que je vois les choses, je sens que ma vie s’améliore ainsi que mon budget. Avez-vous vous aussi ce genre façon de penser, ou un leitmotiv qui vous permettent d’améliorer vos finances et qui provoque une « attraction » d’argent vers vous ?

 

,

8 Responses to 4 manières de penser pour attirer l’argent

  1. matt 20 février 2014 at 11:31 #

    C’est tout à fait mon point de vue. De toute façon, je suis d’un naturel optimiste, alors c’est peut-être moins compliqué que pour certains de penser de la sorte. Si je veux quelque chose, je fais tout ce que je peux pour l’obtenir, et si j’échoue, je ne regrette jamais puisque j’ai fait le maximum…et puis, rien ne m’empêche de tenter à nouveau jusqu’à ce que j’y arrive !

    • Ecoseb 20 février 2014 at 21:43 #

      Et l’échec n’est jamais véritablement un échec, car si tu échoues c’est que tu as agi! En agissant tu gagnes de l’expérience et l’expérience est inestimable! Je crois que c’est Edison qui a dit après de multiples échec pour créer une ampoule électrique :  » je n’ai pas échoué 10000 fois, j’ai trouvé 10000 manières de ne pas faire une ampoule électrique » A chaque échec il a appris jusqu’à créer un objet qui à permis à l’humanité de faire un grand bon en avant!
      Le succès ou l’échec d’énormément de choses est, j’en suis sûr, directement lié au point de vue qu’on en a.

  2. Sébastien 21 février 2014 at 23:30 #

    C’est fou comme la citation d’Edison peut être simple et d’un autre côté terriblement difficile à mettre en pratique. A chaque échec, il est toujours compliqué de se dire « Ce n’est pas grave, la prochaine tentative c’est la bonne ! » surtout si on parle d’immobilier avec potentiellement un fort endettement à la clé.
    Cependant je suis d’accord pour dire qu’il faut toujours voir le meilleur côté des choses dans chaque situation, ça permet de se libérer de ses « casseroles » et évite d’avoir peur et de finir par ne plus vouloir faire quoi que ce soit.
    Au finale pour moi la meilleure façon de penser est de ne pas avoir peur de l’argent, c’est à dire ne pas avoir peur d’en dépenser et d’en gagner. Il faut le considérer comme un moyen et non plus un but 😉

    • Ecoseb 22 février 2014 at 07:48 #

      C’est vrai qu’il faut s’accrocher pour surmonter ses échecs. Cependant, si on ne les voit plus vraiment comme des échecs mais comme des opportunités de gagner de l’expérience, on les surmonte plus facilement. Et je pense qu’Edison avait ce genre de point de vue. D’où l’importance de la façon de penser et de relativiser les choses.
      La façon dont on voit l’argent peut engendrer une peur de dépenser, ou de le perdre ! En le gérant convenablement on s’affranchit de cette peur tout comme en se jetant à l’eau. Avant d’ouvrir mon PEA, j’avais très peur de perdre de l’argent. Et cela m’a beaucoup fait procrastiner, mais j’ai surmonté cette peur, j’ai ouvert le PEA et petit à petit la peur de perdre mon argent a diminué. Comme tu le dis, en agissant je me suis mis à considérer l’argent comme un moyen, et non comme un but. C’est exactement ça !

  3. Alima@économie 25 février 2014 at 07:47 #

    Hello Ecoseb,
    j’aime bien cette manière d’aborder la chose. Cet article est très bien.
    Personnellement je me dis que si on ne dépense pas, alors on ne gagne pas. Ce qui nous pousse à chercher plus c’est en quelque sorte le fait de voir ce qui est déjà là s’amenuiser. Alors on souhaite en gagner encore et d’en gagner plus qu’avant afin d’économiser beaucoup plus quand on dépense encore. Bon j’espère que c’est pas trop embrouillé ce que je viens d’écrire.
    On tombe toujours sur des conseils mirobolants, mais je pense que votre façon de dire les choses clairement et simplement est la meilleure.

    • Ecoseb 25 février 2014 at 16:50 #

      Salut Alima,
      Avant toute chose : tu peux me tutoyer !
      Je suis content que l’article t’ait plu !
      Je crois que j’ai compris ce que tu voulais dire : Plus on dépense, plus on à l’impression ne pas avoir assez d’argent. Alors on cherche à en avoir plus mais comme c’est dans le but de dépenser encore plus on se retrouve dans une boucle sans fin !
      C’est mon but d’essayer d’être simple dans ce que je dis. C’est pas toujours facile mais je vois que ça passe bien et je suis vraiment flatté quand tu me dis aimer ma façon de dire les choses ! (je crois que c’est un des meilleurs compliments qu’on puisse faire à un blogueur !)
      Merci pour tes compliments!

  4. Stéphane le Bricolo 6 mars 2014 at 07:08 #

    Bonjour,

    Il est très, très difficile de se projeter dans l’avenir quand on vit dans un pays où les charges sociales sont écrasantes et l’accès au financement difficile. Cela dit, merci pour tous ces conseils et je suis d’accord de dire qu’il faut surtout avoir une vision ambitieuse et ne pas baisser les bras…

    • Ecoseb 6 mars 2014 at 19:14 #

      Salut Stéphane,
      L’ambition est, je pense, nécessaire lorsqu’on souhaite vivre mieux et s’enrichir. Bien sûr, elle doit être mesurée et ne pas conduire à un mauvais comportement envers autrui.
      Merci d’être intervenu ! A bientôt !

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes