Rentrée des classes : 6 astuces pour ne pas exploser son budget fournitures scolaires 2


 

 

 
 
 

La rentrée des classes risque d’achever votre portefeuille qui a peut-être déjà souffert à cause des vacances (C’est pas bien de pas avoir prévu de budget vacances !). Alors pour limiter la casse et le serrage de ceinture intensif, voilà pour vous 6 petits conseils pour éviter une fin atroce à votre bien aimé porte-monnaie.

 
 
 
 
 

  • Autorisez à votre enfant une ou deux choses qui lui font envie : Expliquez-lui que vous ne pouvez pas acheter toutes les marques pour chaque ustensile dont il aura besoin. Expliquez-lui simplement que vous avez un budget fournitures scolaires à respecter. Mais dites lui qu’il peut tout de même choisir UN (ou deux) article pour lequel il aura flashé : l’agenda Spiderman, ou le super stylo qui écrit en rose… Cet article coûtera peut-être un peu cher, mais vous pourrez gérer le reste de votre budget plus facilement une fois ces possibles grosses dépenses faites. De plus, vous ferez plaisir à votre enfant (et c’est important ça !).
  • Réutilisez les protège-cahiers de l’année dernière : Bon ok, ça fait un peu  radin mais si votre budget rentrée des classes est serré, cela vous permettra de le réduire un peu. Si les protège-cahiers de l’an dernier sont encore en bon état, vous pouvez les réutiliser sans problème. En plus, vous pourriez organiser une petite activité créatrice en permettant à votre enfant de re-décorer ces protège-cahiers avec des autocollants ou des gommettes. 
  • Recyclez : Faites le tri dans les affaires de l’année dernière, et vous verrez que beaucoup d’ustensiles seront encore en bon état et pourront servir cette année encore (moi par exemple j’aimais beaucoup conserver ma trousse quand j’étais plus jeune, ou mon super compas de fou qui m’a suivi pendant des années …). 
  • Préparez la rentrée des classes à l’avance : A ce jour il est peut-être un peu tard, mais pour l’année prochaine vous pouvez prévoir les fournitures à l’avance et étaler les achats sur plusieurs mois. Ça permet de mieux faire passer la douloureuse, et peut-être de profiter de promotions qu’il n’y aurait pas forcément au moment où tout le monde veut acheter ses fournitures scolaires. 
  • Faites les achats de fournitures scolaires seul(e) : Et oui, c’est tout bête mais au moins vous éviterez de céder à un éventuel caprice. Votre enfant ne sera pas tenté par tout ce qui brille dans le rayon fournitures scolaires et cela évitera une crise de larmes. Vous aurez le temps de comparer les prix calmement. Vous évitant ainsi d’acheter quelque chose hors budget. Mais n’oubliez pas le premier point en faisant plaisir à votre enfant avec une ou deux fournitures qui lui feront plaisir. 
  • Achetez sur internet : Vous pouvez aussi faire vos achats de rentrée sur internet en utilisant des comparateurs de prix. Par exemple, je suis allé voir sur Amazon.fr le prix de stylos bille BIC  : 5€ pour 27 stylos soit un peu moins de 0.19€ le stylo. A carrefour : 3.69€ les 10 stylos soit 0.37€ le stylo. Ça fait une sacrée différence, vous ne trouvez pas ? Je n’ai pas fait une liste de course complète, mais j’imagine que pour beaucoup de fournitures c’est la même chose. C’est sûr, tout le monde n’est pas tranquille avec les achats sur internet, mais quand on voit la différence ça fait réfléchir. Je suis gros consommateur amazon.fr et j’ai toujours trouvé ce que je voulais beaucoup moins cher qu’en magasin. Amazon est devenu un réflexe chez moi :pbudget rentrée des classes

Je finirai cet article non pas avec une ultime astuce de radin, mais plutôt un conseil qui me parait très important : Ne faites pas d’économie sur le cartable. S’il y a bien quelque chose à ne pas négliger, c’est ça. Car vous le savez surement, nos petits écoliers trimbalent une tonne de bouquins pour chaque cours (je me suis bien bousillé le dos, moi, en allant au lycée…) Un sac à roulette vous coûtera peut-être un peu plus cher, mais les lombaires de vos marmots n’ont pas de prix !

 

 

 

 

J’espère avoir aidé quelques mamans et quelques papas avec ces petites astuces. Mais j’espère surtout que vous trouverez par  vous même d’autres moyens d’éviter de crever  votre bourse avec la rentrée des classes. Car c’est en limitant ainsi les dépenses sur une multitude de choses que vous ferez d’importantes économies qui vous permettront d’épargner ou d’investir plus efficacement. Ce n’est pas être radin, mais dépenser intelligemment (vous aurez, d’ailleurs, sans doute remarqué que je vous conseille parfois de dépenser un peu plus de sous dans certains domaines) !

Je n’ai pas abordé la partie « habillement » de la rentrée des classes, mais si vous avez des astuces sur ce point, n’hésitez pas à intervenir 😉

 


Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Rentrée des classes : 6 astuces pour ne pas exploser son budget fournitures scolaires

  • jeremy

    Il est effectivement bon de rappeler tous ces points et je me permettrai de rajouter que sur certains articles, comme tu le dis pour le cartable, il ne faut pas hésiter à mettre le prix. Je me souviens de ma règle de 30cm que j’ai eu pour la 6ème et qui m’a suivi jusqu’en terminale ! Le secret ? Elle était costaud, en alu 🙂

    Enfin faire plaisir à son enfant c’est important mais il faut aussi le responsabiliser. Il a dégradé lui-même son stylo, sa trousse en écrivant dessus etc, tant pis pour lui il le réutilisera l’année suivante ou se le rachètera avec son argent de poche.

    • Ecoseb Auteur du billet

      Oui c’est vrai, il n’y a pas que le cartable où on peut se permettre de ne pas faire d’économie. A partir du moment où l’on peut être sûr qu’un article durera des années, on peut dépenser un peu plus. Acheter une règle plastique à 1€ qui risque de se briser dans le cartable dès le premier jour, n’est pas forcément plus judicieux qu’une règle alu à 5€ et qui durera des années.
      On en revient toujours au fait de dépenser intelligemment.

      Tout à fait d’accord avec la responsabilisation de l’enfant!