Combien d’argent pour débuter en bourse?

 

 

Mon PEA est ouvert mais malheureusement je n’ai pas encore un super capital à faire fructifier. En effet, il n’y a que 500€ dessus. Pour l’ouverture, j’ai du verser 300€ et j’ai mis 200€ de plus ce mois-ci. Cet argent vient de mon « argent de poche » et ne plombe donc pas du tout le budget de mon ménage.

N’avoir « presque rien » à investir n’est pas, à mon sens, une excuse pour ne pas investir. Quand on n’a presque rien, il faut bien commencer avec presque rien. Avec presque rien, on ne peut pas acheter d’immobilier (ou alors de la « pierre papier » et encore…). Par contre, avec presque rien on peut s’essayer à la bourse.  Mais est-ce idéal pour commencer à trader? Evidemment, non. Mais on peut peut-être le faire quand même !

 

Quel capital de départ pour investir en bourse?

Faut pas se mentir, débuter avec 500€ sur un Plan Epargne Action n’est pas suffisant pour être efficace ! J’ai lu sur un forum qu’il fallait un minimum de 10 000 € pour commencer à investir sérieusement. Certains sites parlent de 5000€, d’autres disent « pas en dessous de 25 000€ ». En fait, on entend un peu 36 sons de cloches différents. Alors je préfère me faire mon propre avis et vous explique ici mon point de vue…

Une chose est sure : plus le capital de départ est important, mieux c’est. Car pour optimiser ses placements boursiers il faut un capital qui soit conséquent. Pour moi conséquent ça commence à 10 000€ (dans la suite du billet, je vous dis pourquoi je pense que ce n’est pas nécessaire).

Pourquoi est-ce mieux de commencer avec un capital conséquent ?

Plus le capital à investir est important et plus votre portefeuille aura de souplesse et sera solide. Comme un roseau dans la tempête !

Un capital conséquent permet plus facilement d’optimiser son portefeuille d’actions :

  • En diminuant l’impact des frais de courtage : Plus vous achèterez d’actions en un seul ordre, et plus vous répartirez les frais de courtage sur un grand nombre d’actions. Ce qui vous permettra d’avoir un prix de revient très faible. Et pour acheter beaucoup d’actions, il faut beaucoup d’argent …
  • En « étalant le risque » : Il est très important d’avoir un portefeuille d’actions équilibré. C’est à dire qu’il faut détenir des actions d’entreprises différentes exerçant dans des secteurs d’activité différents. Ainsi, si une entreprise (ou même un secteur) s’effondre, pas de panique, une petite partie seulement de votre portefeuille en pâtira et non la totalité. Pour avoir bonne diversité, il faut acheter plusieurs lignes d’actions* avec un grand nombre d’actions. Et donc, il faut beaucoup d’argent.

Si vous me suivez, vous êtes en train de vous dire : « Alors, si on veut débuter en bourse, il faut au minimum risquer 10 000€ durement gagnés ? Et risquer d’en perdre une partie vu qu’on débute et qu’on est inexpérimenté? »

Je vous rassure, je suis convaincu que non !

*Ce que j’appelle ligne d’action, c’est l’ensemble des actions d’une même entreprise que l’on détient. Dans le PEA, cela apparaît sur une seule ligne.

 

combien argent commencer débuter bourse

Alors quel capital faut-il pour débuter en bourse ?

Et bien je pense que cela dépend de votre forfait de courtage. Donc de votre stratégie et de vos moyens. Je m’explique …

A mon avis, il faut entre 10 et 15 lignes dans un portefeuille d’actions pour qu’ils soit « équilibré ». Disons donc 10 lignes pour commencer. C’est ce qui semble être communément admis et ça me parait bien. Peut-être même qu’on pourrait se limiter à 7 ou 8 pour ne pas avoir trop de valeurs à suivre alors qu’on débute.

 

 

 

 

On l’a vu, pour optimiser le prix de revient de chacune des lignes d’actions, il faut donc acheter pour chaque ligne un nombre d’actions qui permet de payer le moins de frais de courtage par action. Selon le choix de votre banque pour un PEA, vos frais de courtage sont différents. Et donc, cela jouera sur le montant minimum à investir. (Inversement, le capital à investir peut donc aussi orienter le choix de la banque…)

Par exemple :

Je souhaite faire des ordres de 500€ maximum. J’ai choisi ma banque en fonction de cela. Je paie 1.99€ pour chaque ordre jusqu’à 500€. Je veux diversifier mon portefeuille avec 10 lignes d’actions. Pour commencer, il me faut donc 10 lignes de 500€ chacune si je veux payer le moins de frais possible étant donné mon forfait. Et donc il me faudrait 5000€ et je paierai 19.99€ en plus pour acheter mes lignes d’actions (soit 0.40% de mon capital).

 

Ce qu’il faut retenir

Pour commencer à investir en bourse, je pense qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un capital très important dès le départ. A mon avis, tout dépend de ce que l’on souhaite…

Si vous souhaitez avoir un portefeuille diversifié tout de suite après l’ouverture de votre PEA, alors là oui il faudra déjà avoir un bon petit pécule. A mon sens, il ne faudra pas moins de 10 fois le montant maximum d’un ordre que vous comptez passer. Montant qui dépend donc de votre stratégie et de vos moyens (par exemple, 500€ max par ordre donc 5000€ pour commencer).

Mais, vous pourriez aussi constituer votre portefeuille diversifié petit à petit au cours du temps. Le construire ligne par ligne. Auquel cas, on pourrait dire que 500€ sont suffisants. Commencer en bourse avec 500€ c’est d’ailleurs ce que je compte faire.

Etes-vous du même avis ? Sinon quel montant est nécessaire selon vous, et pourquoi ?

 

Suivez ce lien, pour voir les autres articles du suivi de mon PEA !

 

 

,

22 Responses to Combien d’argent pour débuter en bourse?

  1. jeremy 11 octobre 2013 at 11:35 #

    Effectivement le capital de départ pour se lancer en bourse est très variable, comme tu l’évoques, selon le « forfait » choisi, selon la stratégie envisagée (daytrading ou buy&hold) et bien sûr de son budget.
    Dans ma stratégie, et pour optimiser les frais de courtage, je dois passer également des ordres autour de 500€. N’ayant pas de quoi mettre directement 500€ x le nombre de lignes souhaitées, j’ai décidé d’investir ligne par ligne. Pourquoi ? Car je suis dans une logique de rendement sur du long terme et je me contrefous que mon portefeuille soit équilibré ou pas pour commencer (jusqu’à un certain point bien sûr). Donc oui au départ j’aurai peut-être une ou deux lignes dans des secteurs voisins mais qu’importe …
    Cependant lorsqu’on se lance, on bénéficie souvent d’offres de bienvenue qui peuvent permettre de prendre position sur des actions quelque soient les frais de courtage pour le coup offerts (ce que j’ai fait).

    Ce qui ne m’empêche pas, par ailleurs, de garder quelques liquidités disponibles pour faire ponctuellement quelques plus-values sur des valeurs dont les entreprises ne versent pas de dividendes.

    Voila pour moi …

    • Ecoseb 11 octobre 2013 at 20:18 #

      Salut Jeremy,

      Et bien je vois que nous avons exactement les mêmes ambitions ! Je compte construire un portefeuille petit à petit et c’est pourquoi je conclue l’article avec la possibilité de commencer avec 500€. J’ai aussi une optique long terme (d’où le PEA) avec un peu de liquidité pour profiter d’une bonne affaire qui se présenterait. Et aussi pour m’amuser un peu je l’avoue… la spéculation est risquée mais excitante, et je pense que je garderai une infime partie de mon capital dans cette optique. Bien que ce n’est pas très « rigoureux » … mais bon, je suis partisan d’un peu de plaisir aussi même dans les finances personnelles lol !

  2. Emilie 12 octobre 2013 at 12:19 #

    Tout dépend de la stratégie adopter.
    500 € pour du l’investissement à long terme, me paraît correct.
    Pour du boursicotage, c’est peu car les frais de courtage peuvent vite plomber la manoeuvre.
    J’ai actuellement 3 lignes et pour une débutante, je suis assez fière car je m’en sort pas mal.

    • Ecoseb 12 octobre 2013 at 16:45 #

      Tout dépend de la stratégie en effet.
      Es-tu plutôt spéculation ou stratégie sur le long terme ?

  3. mon-patrimoine-financier 12 octobre 2013 at 23:29 #

    Selon ma propre expérience le placement optimum pour un particulier dans le cadre du PEA est tout simplement d’acheter un tracker répliquant l’indice MSCI World (si possible dividende réinvesti) éligible au PEA.

    Puis de le garder en « buy & hold » (avec achat régulier tous les mois par exemple 200 Eu par mois, en privilégiant un courtier à faible coût), vous pouvez aussi éventuellement couper vos positions si il y a franchissement à la baisse de la MM200 (comme je l’effectue dans le cadre mon allocation tactique, pour se rassurer en cas de forte chute des marchés).

    Faite vos simulations et vous constaterez que cette simple stratégie et pratiquement imbattable sur la moyen, long terme car elle permet d’avoir une allocation « actions internationales » diversifiée à moindre frais, avec l’avantage fiscale du PEA.

    Cordialement

    • Ecoseb 13 octobre 2013 at 13:58 #

      Très intéressant,
      Effectivement les trackers sont un moyen de se diversifier en peu de lignes d’actions. Je ne connais pas encore très bien ces produits mais je vais me pencher sur leur cas 😉
      Merci d’avoir partagé votre expérience !

  4. Cyril de Meilleures SICAV 3 novembre 2013 at 22:24 #

    Bonjour,

    L’article pose effectivement une question que l’on retrouve souvent.

    Je rejoins la philosophie de « mon patrimoine financier » et la logique d’Emilie.

    L’objectif principal, quand on crée un portefeuille, c’est de préserver son capital – ce qui implique de maîtriser son risque.

    La théorie financière (type gestion de portefeuille de Markovitz) précise qu’à partir de 20/25 lignes, la diversification n’a plus d’impact sur la diminution du risque. Mais 20/25 lignes, ça fait déjà un paquet 😉 Mais dans le cadre d’un PEA, il ne faut pas oublier que les titres sont assez corrélés du fait de faire partie du même marché (européen) – illustrant ainsi l’adage boursier « quand la marée monte, tous les bateaux montent… ».

    L’objectif principal est donc de préserver le capital, d’abord en se fixant un montant maximal de perte avant de prendre une position (frais de courtage inclus). Dans le cas d’un portefeuille de trading, il convient de ne pas risquer plus de 2% de son portefeuille sur une opération (et ajuster la taille de la ligne en fonction).

    Dans un portefeuille long terme (et c’est comme cela qu’il faut voir le PEA), avec des investissements progressifs (par exemple mensuel), il est possible de définir ce niveau de risque, mais à partir du capital projeté 12 mois plus tard (sur la base de l’épargne investie et non en fonction des gains espérés).

    En-dessous de 10.000 euros (soit 20 lignes de 500 euros), il vaut mieux investir dans des produits déjà diversifiés :
    – trackers éligibles au PEA (MSCI World, CAC40 ou autres), qui répliquent les principaux indices et dont les frais sont relativement restreints,
    – ou SICAV ou FCP éligibles, qui sont déjà constitués de lignes diversifiées.

    Bonne journée,

    • Ecoseb 4 novembre 2013 at 17:06 #

      Salut Cyril,

      Je me doutais qu’un nombre de lignes élevé avait un bienfait moindre sur la mutualisation du risque mais je ne pensais pas qu’on l’estimait à 20-25 lignes. Merci pour cette précision !

      Je me suis renseigné un peu sur les trackers et j’avoue que j’ai encore un peu de mal avec ces produits. Mais la stratégie de Mon Patrimoine Financier (ci-dessus) est intéressante et me pousse à prêter plus d’attention aux tackers. Mais je les connais mal. Et au final, je ne vois un tracker que comme une action, qui dépend de beaucoup d’autre choses que les bilans financiers d’une entreprise, et donc plus complexe à étudier… Mais je n’ai qu’une vision de débutant et il y a surement des choses qui m’échappent encore.

      Merci pour ta nouvelle intervention, toujours pleine d’infos !

  5. matt 4 décembre 2013 at 10:53 #

    Je penses que tu as tout à fait raison. J’avais lu un article dans un autre blog qui expliquait que si tu attends d’avoir l’argent suffisant, tu risques de ne jamais te lancer ! D’ailleurs, c’est ce qu’à fait cette personne à l’époque et aujourd’hui il en vit, donc je pense que ce n’était pas une mauvaise idée. (le texte ici : http://www.en-bourse.fr/combien-faut-il-dargent-pour-vivre-de-la-bourse/ )
    Ça permet de relativiser en se disant qu’avec du temps et des efforts, il est possible de faire fructifier 500 €.

    • Ecoseb 5 décembre 2013 at 19:09 #

      En effet, c’est psychologiquement plus dur de mettre une grosse somme d’un coup. En tout cas pour moi c’est le cas, en mettant une somme raisonnable chaque mois j’ai moins l’impression de risquer une somme importante. C’est d’autant plus vrai que cet argent ne met pas en péril le bien être de ma famille.
      Et pourtant, aujourd’hui je « risque » quasiment un mois de salaire en bourse. Et dans un an, ce sera beaucoup plus. Je pense que je ne me serais jamais lancé s’il avait fallu mettre 5000€ d’un coup par exemple. Donc, pour ceux comme moi que les grosses sommes effraient, c’est un bon moyen de commencer à investir. Petit à petit, on s’habitue à manipuler des sommes plus importantes et on se rend compte qu’au final ce n’est pas si insurmontable.
      La pire des choses c’est d’être inactif ! Alors si commencer en bourse avec 500€ permet de passer le cap, il ne faut pas s’en priver. C’est mieux que de ne rien faire. Comme le dit l’auteur de l’article que tu cites : Si je m’étais dit « pas la peine d’essayer, de toute façon avec 500€ je ne gagnerais rien », je ne serais pas là aujourd’hui !

      • grace 8 décembre 2013 at 11:53 #

        salut moi j’ai juste une question,est ce je peux etre en chine et investir en bourse en france .merci de me repondre

        • Ecoseb 9 décembre 2013 at 20:25 #

          Bonjour Grace,

          A mon avis oui. Avec internet, rien ne t’empêche d’ouvrir un compte en France et de le gérer avec internet de l’étranger. A voir si l’internet en chine est suffisamment libre pour te permettre d’accéder aux sites bancaires français. Sur ce point je ne peux pas vraiment t’apporter une réponse sûre. Attention au niveau de la fiscalité ce serait spécial aussi, à cause des gains réalisés et donc imposable en France…Je ne peux pas t’apporter une véritable réponse, désolé je n’ai pas ce genre de connaissances.

      • matt 9 décembre 2013 at 10:55 #

        Tu soulignes un point très important : « ne pas mettre en péril le bien être de ta famille ». Et je suis tout à fait d’accord quand tu dis que cela nous apprend à manipuler l’argent. J’ajouterai que même avec de petites sommes, on se rend compte de toute l’ampleur de la psychologie en trading… et là aussi, c’est un bon entraînement.

        • Ecoseb 9 décembre 2013 at 20:27 #

          Je confirme que même avec de petites sommes, psychologiquement ça fait de l’effet lol

  6. melanie 10 janvier 2014 at 10:35 #

    bonjour . je m appelle melanie j ai 25ans et attend mon premier enfant….je ne m y connais pas DU TOUT en bourse…ENCEINTE DE 7mois je decouvre une aggreable nouvelle « on ne comptait pas dessus  » mais en tout l etat va nous donne 6000 euro pour subvenir au besoin de notre enfant « prime naissance . la page . complement libre choix…bref  » on aimerai que cette argent nous servent a payer les etude et permi de notre enfant « dans un peu pres 15 ans  » avec un capital maxi de 5000.00 euros .

    que feriez vous ?

    ou ?

    je ne veut pas qu il y est un risque de perde cette argent , par compte ,on est pas rodchil….mais veut bien ne pas pouvoir y toucher pendant 15ans

    merci de vos reponse et de parlez simplement « rire »

    • Ecoseb 10 janvier 2014 at 16:55 #

      Bonjour Mélanie,

      Tout d’abord, tu peux me tutoyer! J’aime bien utiliser le tutoiement c’est plus simple à conjuguer (lol) donc si ça ne te gène pas je vais l’utiliser 😉

      Félicitations pour ton bébé ! J’ai connu le bonheur d’une naissance il y a 8 mois (déjà!) c’est vraiment fantastique et je te souhaite beaucoup de joie et de bonheur avec ton enfant !

      Sache que si tu ne connais rien à la bourse, alors il vaut mieux éviter d’y investir de l’argent. Donc à ta place, moi, j’oublierais cette option (PEA et compte titre) à moins de te former avant. D’autant plus que tu ne veux pas prendre de risque avec cet argent.

      On va différencier ce que je ferais moi (vu que tu me le demandes) et ce que je vais plutôt te conseiller en fonction de ce que tu m’as dit. Car chacun investit d’une manière différente en fonction de son aversion aux risques. Et moi j’accepte une prise de risque que toi tu n’accepterais pas.

      Ce que je ferais avec ces 5000€ : je mettrais 1000€ sur un livret A que j’alimenterais à hauteur de 25€ par mois si mon budget le permet. Puis je placerais 4000€ dans une assurance vie (voire même un PEA ou compte titre – en bourse) en prenant un peu plus de risque que j’alimenterais à hauteur de 25€ par mois (si possible).

      Mais ce que je ferais n’est pas ce que toi tu ferais. De plus, tu me dis ne pas vouloir risquer cet argent, ce qui est très compréhensible. Ça nous laisse donc le Livret A ou PEL. Le livret A, franchement ce n’est pas un placement, pour moi ça ne doit servir que de porte-monnaie pour l’épargne de précaution. C’est tout.
      Donc, je pense que la meilleure option est le PEL, que tu alimentes régulièrement avec une petite somme.
      4000€ sur un PEL à 2,5% (attention c’est du brut) en alimentant mensuellement ça donne 16700€ (en brut) (calculette ici).

      Si qqch te parait encore sombre, n’hésite pas à me demander d’être plus clair.

  7. David 10 avril 2014 at 10:16 #

    Mon premier ordre était de 150€…
    Pour les frais de courtage, j’était en nominatif chez une entreprise qui les prenait en grande partie en charge, donc frais faible.
    Mais le but était de faire un premier pas, sinon, on ne se lance jamais!

    • Ecoseb 10 avril 2014 at 18:29 #

      Exactement, le but est de se lancer ! C’est pas grave de payer un peu de frais et de faire des erreurs avec des petits montants. Au moins on agit !

  8. pascaltrichettrading 14 octobre 2014 at 08:30 #

    Certes le capital de départ et les frais de courtage revêtent une certaine importance
    mais plus important encore est la gestion du risque que vous allez mettre en place:
    – le risque maximal admissible unitaire par ligne
    – le risque courant par période écoulée
    – et le risque global sur le portefeuille.

    bref, le money management

    • Ecoseb 14 octobre 2014 at 16:53 #

      Bonjour,

      Vous avez parfaitement raison. Le money management est extrêmement important dans le trading!

  9. Isabella 26 décembre 2014 at 08:39 #

    Bonjour, intéressant article!
    Le montant dont il faut disposer pour commencer un investissement boursier est appréhendé de diverses façons par les jeunes actionnaires.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes