Comment estimer son véritable salaire net horaire

 

 

 

Il m’arrive parfois d’avoir envie d’acheter une connerie (pas bien !). Et quand je le fais, je me surprends à penser « Tiens ça me coûte 2h de travail cette babiole ».

Ça vous arrive de le faire aussi ?

Pour faire ce petit calcul, c’est simple : je divise mon salaire par le nombre d’heure de travail (35hx4) et ça me donne un salaire horaire qui me permet de relativiser le prix des choses. Vous faites pareil ?

Et bien sachez que vous et moi on se trompe…

 

Le calcul du salaire net horaire que nous faisons tous 

Lorsque vous calculez votre salaire horaire, vous faites certainement ceci :

(salaire net) / (nombre d’heures travaillées par mois)

Par exemple, si vous gagnez 1800€ pour 35 heures de travail par semaine cela vous fait : 12,86€.

 

Quoi prendre en compte pour estimer notre véritable salaire net horaire? 

 

Notre salaire n’est pas vraiment ce qu’on gagne

Lorsque l’on a un salaire, on paye des impôts sur le revenu : des impôts sur notre salaire net, sur l’argent qu’on gagne pour payer la TVA, l’électricité… Etant donné qu’on paye cet impôt à partir du moment où l’on gagne des revenus, pour savoir ce qu’on gagne réellement il faut le déduire. Un peu comme si c’était des frais annexes qui nous permettent de gagner cet argent.

Donc en fait, notre salaire est en quelque sorte plus bas qu’on ne le pense car il faut soustraire les impôts de nos revenus.

Là vous vous dites : OK ! Donc il faut que je soustrais mes impôts et qu’ensuite je divise par 35 heures x 4.

Et bien non…

Pour gagner notre salaire, nous avons tous des frais divers et variés

Pour aller travailler, vous prenez certainement votre voiture, ou des transports en communs auxquels vous êtes abonné. Donc pour pouvoir avoir votre salaire, vous avez certains frais comme :

  • L’essence ou votre carte de transport
  • L’entretien de la voiture / de votre vélo
  • Votre repas du midi

Vous devez déduire de votre salaire, non seulement les impôts que le simple fait d’avoir un salaire vous oblige à payer, mais aussi tous les frais annexes qui vous permettent de travailler. Le reste est l’argent que vous gagnez vraiment : votre salaire archi-net si on peut dire.

Et là vous pensez peut-être :  Ah ouais c’est vrai que ça fait une sacrée différence! Après avoir diviser par 35h x 4 mon salaire horaire est beaucoup moins élevé ! Et oui ! Mais ce n’est pas tout…

 

 

 

 

 

Notre véritable temps de travail ne se limite pas au temps passé à travailler!

Décompter les frais que l’on a pour travailler permet déjà de voir qu’en réalité, on est déjà bien loin de gagner ce qu’il y a en bas de notre fiche de paie. Mais ce n’est pas tout, car même après avoir déduit tous les frais que vous payez pour gagnez votre salaire, vous devez connaître combien de temps vous utilisez pour gagner votre salaire.

Etes vous sûr de ne dépenser que 35 heures par semaine pour votre travail ?

Combien de temps utilisons nous réellement pour gagner notre salaire ? Telle est la vraie question !

Et oui… 35 heures, ce n’est que le temps pendant lequel vous êtes (normalement) en train de travailler. Mais pour travailler vous devez inévitablement accomplir certaines actions avant d’être physiquement à votre poste.

Avant d’aller travailler et dans le but de travailler :

  • Vous vous levez le matin, et prenez votre douche, n’est ce pas?
  • Vous prenez un petit déjeuner pour tenir toute une matinée de labeur
  • Peut-être que vous menez votre enfant chez la nounou…
  • Vous avez un temps de trajet maison-boulot…

Tout cela vous prend combien de temps dans une journée ? Par semaine? Par mois ?

Tout ça vous le faites pour votre travail. Vous dépensez donc indirectement du temps en plus de vos 35 heures, cela ne fait pas partie du temps de travail légal, mais il faut en tenir compte quand même. Pour calculer votre véritable salaire horaire, vous devez donc aussi prendre en compte le temps que vous consacrez indirectement à votre emploi : l’archi-temps de travail en quelque sorte.
 

L’estimation du véritable salaire net horaire

Pour estimer votre véritable salaire horaire, vous devez diviser votre « salaire archi-net » par votre « archi-temps de travail ».

Vous l’avez calculé ? C’est choquant n’est ce pas ?

Pour mieux le visualiser, prenons un exemple :

  • Salaire 1800€ net
  • Temps de travail : 35 h / semaine
  • Temps de trajet : 15 min aller (0,5 h par jour donc 2,5 h par semaine)
  • Repas du midi : un jambon beurre et une boisson à la boulangerie du coin et petit café : 6,5€ et 1 h 30 de pause et ce 5 jours par semaine (7,5 heure par semaine)
  • Impôts sur le revenus : 150€ / mois 

Argent vraiment gagné : 1800 – (6,5 x 5 x 4) – 180 = 1520€

Temps passé pour le travail : (35 + (0,5 h x 5)+1,5 x 5) x 4 = 180 heures

Donc salaire horaire réel : 1490/180 = 8,44€ de l’heure.

On est loin des 12,86€ du début, n’est ce pas ? Parfois c’est ce gouffre dont on a pas forcément conscience qui nous flanque dans le rouge quand on tient ses comptes à la louche.

Et dans cet exemple, je n’ai pas pris en compte le coût du carburant, l’usure de la voiture, la dépréciation de la voiture… On peut aller plus loin en comptant le coût de la nounou, le temps pris pour se préparer le matin dans le but d’arriver à l’heure au boulot dans une tenue descente … bref on peut y inclure plein de choses qui rallonge le véritable « temps de travail » et plein de choses que vous devez payer pour travailler.

Ayez donc conscience que l’argent que vous gagnez réellement, n’est pas la somme inscrite en bas de votre fiche de paie. Désolé de vous le dire mais en réalité vous gagnez moins. Ce que vous gagnez vraiment, en fait, c’est la capacité d’investissement dont je parle dans le manuel offert avec la newsletter.

Mais au moins, vous connaissez à présent la valeur de votre temps. Mettez cette connaissance à profit pour mieux consommer, et faites la même chose pour les revenus supplémentaires que vous avez. Sont-ils plus élevés que les revenus de votre emploi ?

On comprend d’autant plus la force des revenus passifs qui demandent un effort certain au début (ceux d’un blog par exemple) mais qui au final pourraient vous rapporter un salaire horaire nettement supérieur à celui de votre emploi !

 

7 Responses to Comment estimer son véritable salaire net horaire

  1. Ludovic Baratier 7 février 2014 at 13:35 #

    Bonjour

    Vraiment merci pour cet article et ces exemples de calcul. Je ne m’étais jamais lancé dans ce type d’évaluation

    Ludovic

    • Ecoseb 7 février 2014 at 15:29 #

      Salut Ludovic!

      De rien !
      C’est pas agréable de savoir que son salaire est au final moins élevé… mais bon ça permet de mieux relativiser le prix des choses et peut-être éviter des situations financières risquées.

  2. squatte 11 février 2014 at 20:38 #

    Bonjour,
    Je n’ai jamais tenté ce genre d’exercice, et je ne pense pas le faire! Même si il met face à une réalité, le tout a potentiellement un côté démotivant et je n’en vois pas la plus-value, en tout cas me concernant. Merci en tout cas pour ce partage!

    • Ecoseb 11 février 2014 at 20:49 #

      Salut !
      C’est vrai que cela peut être démotivant pour certains de calculer son véritable salaire. Voire même carrément démoralisant ou déprimant. Mais je pense que ce genre d’exercice permet justement d’ouvrir les yeux quitte à découvrir quelque chose qui déplaît. Quand j’ai fait moi même ce genre de calcul j’ai eu comme une prise de conscience. Pour moi, il y a eu une énorme plus value (même si cela m’a quand même mis un coup au moral) car j’ai vraiment eu l’impression d’être une autruche qui sortait la tête de son trou pour découvrir le monde ! C’est pour cela que j’en parle car peut-être qu’il ouvrira les yeux à d’autres qui comme moi seront d’autant plus motivés pour développer des revenus autres que ceux issus d’un salaire. Et c’est bien là mon but en publiant cet article.

  3. Didier 16 février 2014 at 01:01 #

    Bonjour,

    Ok pour l’idée générale mais je vais chipoter un peu. Il me semble que tes impôts pour un salaire de 1800 sont sur-évalués de 20 à 30 euros par mois. Concernant la douche j’ose espérer que tu en prends même quand tu ne vas pas travailler…

    Je suppose également que tu manges aussi quand tu ne vas pas travailler. Il faut donc alors prendre en considération que le surcoût par rapport à un repas à domicile. Avec les cantines d’entreprises, les tickets restos il se peut que ce surcoût soit en fait un sous-coût (chez toi tu dois en outre faire la plonge d’où un coût en temps et en argent : eau, produit vaisselle…)
    Pour la voiture je suppose que tu ne l’utilises pas que pour le travail assurance, usure etc doivent donc faire l’objet de savants calculs au prorata de chaque usage…

    Pour la nounou je suppose que tu as des enfants donc a priori un(e) conjoint(e) qui travaille aussi il faut donc partager le coût entre les deux salaires (se pose alors la question du mode de répartition 50/50 ou au prorata des salaires). De nombreux couples à ce sujet font le choix qu’un des deux parents s’occupera de la progéniture et abandonnera (temporairement ?) son activité salariée

    De plus même pour constituer des revenus passifs il faut disposer d’autres revenus. Si tu n’as jamais travaillé comment acheter ton ordi payer ton forfait internet, ton hébergeur pour créer ton blog ?
    Tous les coûts évoqués ont donc servi indirectement à constituer tes revenus passifs et ne doivent plus être supportés intégralement par ton activité salariée.

    Au final il te faudra embaucher un expert comptable (coût supplémentaire) pour calculer ton véritable salaire horaire. Je rejoins Squatte comprendre le principe est utile faire un calcul (qui sera tres probablement faux compte tenu de tous les éléments à prendre en considération) beaucoup moins

    • Ecoseb 16 février 2014 at 09:16 #

      Salut Didier !
      En lisant ton commentaire je me suis dis : « Wow je me fais allumé ! ». Puis, en allant voir ton blog, je me suis souvenu du ton que tu utilises dans tes articles (j’en avais lus il y a quelques temps) je comprends mieux ce malaise que j’ai ressenti en lisant ton commentaire et donc au final je le prends plutôt bien lol. D’autant plus que j’avais apprécié tes articles!

      Effectivement, tu as parfaitement raison le calcul exact serait bien trop fastidieux à réaliser pour moi et la majorité des gens qui tiennent leur compte avec une simple calculette (avec un mini panneau solaire pour ne pas avoir comptabiliser l’achat de pile :p).

      Les chiffres que j’ai cités en exemple ne sont pas tirés de la réalité, et donc il est possible qu’il y ait des surestimations comme aussi des sous-estimations.
      Pour les impôts je n’ai effectivement pas cherché non plus à comptabiliser d’éventuelles déductions, réductions ou autre, et je n’ai pas non plus compter les divers taxes qui nous permettent de vivre et donc de travailler. Je ne voulais pas perdre les lecteurs dans des calculs fiscaux et j’ai donc pris le parti d’évaluer « à la louche » le montant de certains frais. Donc effectivement il peut y avoir des erreurs de 20€.

      Je te rejoins parfaitement dans le sens où il faudrait, pour avoir une estimation un peu plus exacte, ne prendre en compte que les surcoûts (de douche, de nourriture, de transport et de tout ce qui pourrait être comptabilisé) liés au travail.

      J’ai avant tout cherché à montrer que ce qui est inscrit en bas de la fiche de paie est loin d’être le fruit total de son travail et que lorsqu’on estime tel ou tel produit à 2h de salaire et bien on fait une erreur qui n’est pas négligeable.

      Pour les plus pointilleux, en effet, l’article ne répond pas à la question de son titre, car un tel calcul demande évidement de prendre en compte énormément de choses et demande avant tout de savoir ce que l’on souhaite comptabiliser dans le (sur)coût de son travail (car pour être encore plus pointilleux on pourrait inclure les frais de vacances qui sont nécessaires pour se reposer et reprendre le travail ensuite…)
      On peut donc aller très loin dans les frais qu’on estime liés au travail. En fait, en comptabilisant réellement tout… le gain du travail serait ce qu’on arrive à épargner (et encore il faudrait là aussi compter certains frais). Je pense donc que c’est à chacun de choisir ce qu’il inclut dans les frais pour calculer exactement son salaire horaire.

      je suis certain qu’on peut trouver des gens qui ont un ordi et un accès internet sans jamais avoir travaillé, et je pense même qu’il est possible sous certaines conditions d’ouvrir un blog entièrement gratuit.

      Bref, comme j’imagine que la majorité des lecteurs n’a pas envie d’embaucher un expert comptable pour calculer ses divers frais au prorata temporis de telle ou telle activité, je vais donc renommer l’article « comment calculer… » en « comment estimer… » cela siéra certainement mieux pour l’idée générale que j’ai voulu faire passer 🙂

  4. Julien 10 avril 2014 at 11:00 #

    Bonjour,

    C’est un coups à se faire du mal, mais ont peut se faire encore plus de mal quand on pense avoir un bon salaire de cadre à Paris: en remplaçant 35 heures par 45 heures, 2 heures de trajets par jour, frais de repas, costumes…

    Je me suis livré à un exercice un peu différent ici http://www.ma-boite.net/calculer-le-cout-salarie.html en calculant le tarif journalier que doit facturer un employeur. Grosso modo (chaque cas de figure est différent) pour un salaire de 8.44 il lui faut facturer minimum 30 euros.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes