Gérer son budget : l’importance de savoir discerner besoins et envies

 

 

 
 

Diminuer l’envie : ce qui est le plus grand de tous les secrets.

Cardinal de Retz

Cet article vous semblera avoir une petite teinte de philosophie. Mais c’est pourtant important dans la gestion de son budget de se poser parfois la question « qu’est ce qui me fait envie, et de quoi ai-je vraiment besoin ?». La différence peut-être mince parfois. Souvent même…
 
 
 
 
 
Mode philo ON :

Qu’est ce qu’une envie ?

Il y a plusieurs sens à ce mot mais on ne va s’attarder que sur les trois principaux.

  • L’envie peut-être un sentiment de frustration par rapport à ce que possède quelqu’un d’autre. Cette envie là est plutôt proche de la jalousie ou de la convoitise. Le voisin a une nouvelle Audi qui me donne envie. Je pourrais en acheter une à crédit et satisfaire mon envie. Il est évident que ce genre d’envie, de convoitise, est très néfaste pour la gestion d’un budget. Mais elle est facilement décelable et on peut facilement la chasser de notre esprit.
  • L’envie peut aussi être un simple désir. J’ai grave envie d’acheter la Playstation qui vient de sortir. Je pourrais l’acheter de suite et satisfaire mon envie. Ce sentiment est lui aussi facilement décelable. Il est un peu plus difficile à chasser car l’objet de l’envie est plus abordable il suffit d’aller au magasin et d’acheter. Cette envie est née de nous même et non juste pour épater le voisin. Elle est peut-être un peu plus difficile à chasser car elle vient peut-être d’un besoin…
  • L’envie peut aussi avoir un sens de besoin physique. J’ai envie d’uriner. Il est clair que ce besoin est vital. J’ai envie de vacances. Là, à votre avis, c’est un besoin vital ou un simple désir ? Si vous avez travaillé toute une année comme un damné, les vacances ne sont pas qu’un simple plaisir mais bien un besoin  de repos nécessaire à votre bien-être. Si au contraire vous partez au Maroc ce weekend car vous avez eu une dure semaine et que la Norvège la semaine dernière vous a gelé les doigts de pieds, ça ressemble plus à une véritable envie et non plus un besoin.

C’est dans la compréhension de ce troisième sens du mot envie que l’on peut trouver un moyen de réduire ses dépenses. Il faut à tout prix savoir différencier envies et besoins pour bien gérer ses dépenses.

 

Qu’est-ce qu’un besoin ?

Le besoin est un manque de ce qui est perçu comme nécessaire à l’existence. Besoin de manger, de dormir. Là où le besoin devient problématique, c’est lorsque quelque chose nous parait vital.

Pour beaucoup de gens, un smartphone est devenu vital. Certains seraient perdus sans cet appareil. Et pourtant… on vit très bien sans. Bon, je suis d’accord que dans notre société, aujourd’hui, le téléphone portable devient de plus en plus nécessaire. Comme internet à une époque. Il y a une quinzaine d’années, internet était perçu comme superflu. Aujourd’hui, on entend parler « d’abonnement internet social », car de nos jours internet est perçu comme nécessaire.

Le secret se trouve dans le degré de nécessité

C’est là qu’est toute la nuance. Dans la nécessité. Pour différencier besoin et envie il faut à tout prix savoir discerner ce qui nous est nécessaire ! Mais attention, quelque chose qui nous paraissait superflu avant pourrait être nécessaire aujourd’hui voire vital.

 

 

 

 

Vous le voyez, la distinction entre besoin et envie n’est pas si évidente à faire. C’est pourquoi je disais en introduction de l’article qu’on jouerait un peu aux philosophes.

Pour gérer au mieux nos dépenses, il faut parfois prendre le temps de réfléchir sur notre situation, nos besoins, nos envies. Vous pouvez (et même devez) céder à certaines envies. Car si on veut aller plus loin, les envies peuvent être un besoin vital à combler sous peine de finir frustré et complètement barge ! Seulement, vous devez avant tout bien définir vos nécessités. Si vous avez envie d’une Playstation 4, que son achat ne vous met pas dans la merde, alors offrez vous cette console. Car si vous vous en privez, vous pourriez finir frustré et cela deviendrait néfaste pour votre santé. Mais attention, si vous achetez la PS4, vous allez avoir envie d’acheter des jeux…

Je suis d’avis que dans la vie il ne faut pas se priver de tout. Et donc, il faut aussi savoir se faire plaisir. Dans ce cas, le plaisir peut devenir un besoin vital et la frontière entre envie et besoin devient encore plus mince.

Mode philo OFF

Astuces simples pour gérer ses besoins et envies

Pour finir l’article en vous apportant quand même quelque chose de plus concret qu’une pensée philosophique, voilà une petite méthode toute simple pour gérer ses envies au quotidien :

  • Première étape : Choppez un papier et un crayon. Ecrivez « liste d’envies du mois » en haut.
  • Deuxième étape : Ecrivez vos envies sur la liste. Dès que vous avez envie d’acheter quelque chose, le nouvel IPad, une TV, un jeu vidéo, un abonnement … écrivez l’objet de votre envie avec la date à côté.
  • Troisième étape : A la fin du mois, relisez la liste. Peut-être qu’en la relisant vous vous direz « tiens j’l’avais oublié celle là » dans ce cas, n’achetez pas du tout l’objet de l’envie. Vous l’avez zappé en un mois à peine, ce n’était donc qu’une pulsion. Elle vous est complètement inutile et si vous l’achetez l’objet finira dans le fond d’un placard.  Pour celles que vous n’avez pas oubliées, posez-vous la question : « En ai-je réellement besoin ? Est-ce raisonnable de dépenser de l’argent pour cela ?» Si la réponse est oui, alors achetez.

Si une envie dont vous arrivez à vous passer, revient systématiquement de mois en mois alors il faut vous arrêter un moment sur son cas. Cette envie vient au cours de chaque mois, et en fin de mois, vous vous dites que ce n’est qu’une envie. Et pourtant le mois suivant c’est la même chose, et le mois d’après aussi. Peut-être que cette envie est en fait un besoin. Peut-être qu’en la chassant chaque mois, vous vous privez et inconsciemment vous vous frustrez. Dans ce cas, c’est peut-être un besoin dont vous n’avez pas totalement conscience. Un besoin que vous vous refusez systématiquement pour ne pas plomber votre budget. Si vous le pouvez financièrement, succombez à cette envie et cessez de vous sacrifier.

En quoi cela va être bénéfique pour votre budget ?

Premièrement, cela vous obligera à attendre avant d’acheter ce tout nouveau gadget que vous avez vu au magasin, ou sur la page web d’Amazon que vous venez de parcourir. Et vous éviterez l’achat impulsif (voire compulsif). A la fin du mois, vous aurez probablement oublié ce gadget et donc évité une dépense superflue.

Deuxièmement, cela va vous permettre de mieux discerner vos besoins et de manière très simple sans vraiment avoir à y réfléchir. Vous dépenserez donc mieux et vous vous sentirez donc mieux. Votre compte en banque s’en portera mieux lui aussi.

Si un mois vous parait trop long, faites la même chose à la semaine. Puis ensuite, faites-le au mois, ainsi vous serez en concordance avec la gestion mensuelle de votre budget. Vous verrez, c’est une bonne méthode pour savoir ce que vous voulez réellement.

 

, , ,

2 Responses to Gérer son budget : l’importance de savoir discerner besoins et envies

  1. Xolali 14 avril 2014 at 21:36 #

    Ne pas céder à la gratification immédiate ! C’est vrai même si ce n’est pas toujours facile. Je l’ai testé pour l’achat d’un nouveau smartphone et en effet au final je n’en avais plus envie. C’était juste une pulsion, un effet de mode mais qui allait quand même me couter 400€!! En tout cas, c’est très bonne chose que d’avoir lancé ce sujet qui nous concerne tous je pense.

    • Ecoseb 15 avril 2014 at 18:36 #

      Salut Xolali,

      Beaucoup d’achats sont réalisés par pulsion. L’envie est là car il y a du désir pour l’objet. Le véritable désir existe pour quelque chose qui n’est pas accessible. Une fois que l’objet est accessible et acquis, le désir disparait pour laisser place à un très court moment de satisfaction qui conduit ensuite parfois à du regret.
      Je suis heureux que le sujet te plaise 🙂
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes