Gérer mon PEA : suivi n°03

 

 

Bien que j’acquiers de l’expérience mois après mois, je reste un humble investisseur en bourse. Je ne suis pas analyste financier et encore moins un conseiller. Mes dires dans les articles du suivi de mon PEA n’engagent donc que moi et mon argent. Si vous investissez vous aussi, choisissez les valeurs que vous achetez en toute conscience et non seulement parce que je le fais. J’ai une stratégie que je tente de suivre au plus près mais elle n’est peut-être, et surement, pas la même que la votre. Mes choix m’appartiennent, tout comme vos choix restent les vôtres.

Bourse PEA gérer

 

Mon expérience boursière

Nous voilà donc au troisième suivi de mon PEA. Cela fait déjà 6 mois qu’il est ouvert et ce qui est génial, c’est que je n’ai pas (encore) perdu d’argent. Et surtout, je me forge une expérience que je ne suspectais même pas!

J’ai peut-être eu de la chance notamment grâce à Ekinops. Cela dit j’avais fait une analyse technique donc c’était pas vraiment du bol car même si je suis néophyte, j’avais pris ma décision après une bonne réflexion. Je me rappelle ma femme qui s’étonnait que mes prédictions s’avéraient exactes. Cet achat/revente m’a permis d’avoir de la marge avant de véritablement perdre de l’argent. Heureusement, car ces derniers jours mon portefeuille a plutôt la couleur du sang !

L’expérience de ces derniers temps a donc surtout été psychologique. En effet, vous le verrez, ma valeur chouchoute a littéralement chuté en l’espace de 15 jours. Plombant au passage mes gains et un peu mon moral je dois l’avouer, mais je n’ai pas à me plaindre.
L’aspect psychologique est vraiment important lorsqu’on investit en bourse. Et je pense que suivre une stratégie bien établie permet de surmonter certaines épreuves. SAFRAN a chuté certes, mais dans le cadre de ma stratégie je ne l’ai pas acheté pour faire de la plus-value.

 

La situation de mon PEA

Un nouveau titre

Une nouvelle ligne d’action est venue s’ajouté à mon PEA. Il s’agit de L’OREAL. Pourquoi ce choix? D’abord parce que l’action est très connue, qu’elle est globalement croissante depuis 2009, que le rendement du dividende est généralement croissant lui aussi et enfin parce qu’elle semblait amorcer une petite baisse pendant ce qui me semblait être une consolidation du cours après une longue hausse. Je n’entre pas dans le détail mais en général quand le cours monte pendant longtemps on voit une période « d’hésitation » du cours qui marque comme une pause avant de reprendre son évolution, c’est ça une consolidation. Ça renforce la confiance dans une valeur, car cela montre que sa croissante n’est pas due à un effet « bulle » (hausse incompréhensible et chute brutale).

Bon, sur ce coup là, j’ai surement mal jugé mon point d’entrée car l’action a quand même bien baissé depuis mon achat : -7% ça fait un peu mal au c…cœur. C’est le jeu ma pov’ Lucette, j’accepte. Laissons le temps au temps cela ne fait que quelques jours que je possède l’action.

J’ai donc 4 lignes d’actions et du cash en attente pour une nouvelle valeur. Comme une image vaut mieux qu’un long discours, voici un zoli camembert qui représente la répartition des titres de mon PEA selon leur proportion par rapport au capital total.

 

pea bourse

Cliquez pour voir en plus grand

Ma chouchoute a chu !

AAAAARRRGGH ! Alors là j’ai vraiment mal au c… au cul oui ! Ma petite préférée, SAFRAN, a fait une chute dingue depuis une bonne quinzaine de jours. J’avoue que je ne comprends pas, car pour moi la société est en bonne santé et présente me semble t-il de bon résultats.

 

 

 

 

Si j’avais déjà eu une dizaine de lignes d’actions, je pense que j’en aurais profité pour renforcer ma position, car pour moi cette valeur est bonne. Mais peut-être que je me trompe…

Bref cette chute et mon mauvais timing sur L’OREAL font que le porte feuille tire un peu la tronche. Mais heureusement pour moi, la plus-value passée sur EKINOPS, me permet d’avoir les idées claires et de rester à peu prêt serein. Après tout, j’ai acheté ces actions dans le cadre d’une stratégie de dividendes, je dois savoir rester cool quand ce genre de situation arrive.

 

Et les autres…

TOTAL est montée, c’est cool, je suis content. Elle a pris 4.17% depuis que je l’ai acheté. Elle permet d’atténuer un peu l’hémorragie SAFRAN / L’OREAL. Quant au tracker Lyxor MSCI world, eh ben il reste mi figue mi raisin. Et vas-y qu’une semaine je suis dans le vert, et vas-y qu’après je reste dans le rouge … Au final une très légère moins value de 0.65%. Pas de quoi casser trois pattes à un canard, mais au moins c’est un indice qui parait stable et je n’ai qu’à attendre les dividendes.

 

Les dividendes pour 2014

Etant donné que je commence à avoir quelques lignes d’actions, je peux m’amuser à me projeter un peu dans l’avenir et estimer les dividendes que je pourrais toucher cette année.

Il s’agit de prévision assez large car rappelons nous qu’un dividende n’est pas forcément versé chaque année et que son montant est décidé lors d’assemblées générales des entreprises. Mais on peut se donner une idée en supposant par exemple que les rendements d’une année sont identiques à la prochaine.

Je ne vais pas faire un listing des prévisions je pense que ce serait inutile. Mais, en considérant les prévisions de dividendes pour 2014, je devrais toucher environ 54€ de dividendes cette année avec ce portefeuille (qui s’enrichira d’autres valeurs au cours de l’année donc je peux espérer plus). C’est pas top, je sais, mais l’année d’avant j’avais eu 7€ et des poussières, donc il y a de la progression et au final, c’est ça l’important. Non ?

 

Le mot de la fin

Après plusieurs mois plutôt sympatoches, je commence à connaitre ma première véritable période de baisse générale de mon portefeuille. C’est dans ces moments là qu’on s’aperçoit que la psychologie est vraiment importante. Une valeur que j’aime s’est viandé (et continue de rouler dans la boue) mais il faut que je reste fidèle à ce que j’ai prévu dans ma stratégie.

Evidemment, il faut aussi savoir s’adapter et ne pas rester borné. Mais je pense que dans ce cas précis, ce n’est pas nécessaire de changer son fusil d’épaule. En effet, je crois toujours en SAFRAN sur le long terme et pour l’instant je la vois toujours évoluer malgré cet incident de parcours. Si mon opinion vis-à-vis de cette valeur change… alors je réfléchirai à quoi faire.

Même si je suis dans une optique de perception de dividendes, je dois avouer que j’ai du mal à voir une valeur perdre 1-2% par jour…Et vous comment réagiriez-vous à ma place ?

 

 

,

10 Responses to Gérer mon PEA : suivi n°03

  1. Squatte 17 mars 2014 at 23:18 #

    Pour ma part, je n’y connais absolument rien en bourse! C’est donc avec un grand intérêt que je vais suivre ton aventure, car toute expérience est bonne à prendre! As-tu un bon tutorial ou autre pour expliquer ta démarche dans le choix des sociétés sur lesquelles tu mises ?

    • Ecoseb 18 mars 2014 at 07:51 #

      Je suis content que cette série d’articles te plaise! Le but de cette série est de montrer à tous, mais surtout à ceux qui n’y connaissent rien, qu’il est possible, avec un minimum de formation de faire quelque chose en bourse. Et que si l’on a la tête sur les épaules on ne risque pas de tout perdre (sa maison, sa voiture, son slip…) en quelques jours comme les ignorants le croient.

      Je n’ai pas de bon tutoriel sous la main, mais j’avoue que j’ai commencé à écrire une série d’articles du style « guide pour débuter en bourse » ou je parle de tout ce dont je me sers pour faire mes choix. Je serais malheureusement obligé de cibler ce guide sur ce que je pense car le domaine de la bourse est tellement vaste ! Il y a tellement d’avis différents pour un même sujet qu’il serait impossible (pour moi) de faire un tutoriel vraiment complet. Mais je peux très bien faire un condensé de ce que je connais.

      Pour ma part, je me suis d’abord formé en lisant énormément de sites et de blogs sur internet, en tapant « apprendre bourse ». J’y ai vraiment passé des heures et des heures pour apprendre un maximum de choses (bourse en général, forex, options binaires, analyse technique, analyse fondamentale…). Mais il y a tellement de trucs que ça en devient pénible et plus d’une fois j’ai lâché l’affaire quelque temps avant de m’y remettre. C’est aussi pour faire ce genre de tri que j’ai créé Econosphere.fr car j’en avait plein la tête (surtout que je me formais aussi sur d’autres domaines en même temps lol).

      Ensuite il faut aussi lire des bouquins, et s’exercer il n’y a pas de secret. LE plus dur en fait c’est de passer de l’argent fictif à l’argent réel. Mais une fois que c’est fait on se rend compte que ce n’est pas si difficile (quand on investi de l’argent qui n’est pas nécessaire pour vivre bien sûr).

      Je vais de nouveau me pencher sur cette série d’articles que j’ai de côté. Je commencerais vraiment avec les toutes premières bases que j’ai appris, mais ce ne sera pas une méthode pour devenir riche hein !

  2. matt 18 mars 2014 at 12:26 #

    Salut Seb ! Je réagirais exactement de la même façon que toi !
    Ok, petite déconvenue, mais ton objectif est long terme, donc il vaut mieux résister, surtout si la société te semble saine.
    Pour le tracker, je suis moi aussi ton expérience de près. Effectivement, ça a l’air plutôt stable, donc pas de quoi s’alarmer non plus.
    Il est normal que ton portefeuille connaisse des hauts et des bas, mais il me semble que les titres que tu as choisi sont rassurants en soi…

    • Ecoseb 18 mars 2014 at 15:27 #

      Salut Matt,

      Hier matin j’ai vendu L’OREAL… je la sens pas finalement. En tout cas, pas pour maintenant (je ne sais pas si tu connais mais le cours est passé sous sa moyenne mobile 200. Et les moyennes plus courtes vont dans le même sens).
      Si j’étais entré bien avant sur cette valeur j’aurais peut-être attendu que la tempête passe mais là, je venais de l’acheter et à vrai dire je me sens soulagé de l’avoir vendu même si cela va à l’encontre de mon optique long terme. Je préfère me sentir bien. Pas grave si le cours remonte beaucoup après, je préfère faire une erreur qui m’empêche de gagner de l’argent qu’une erreur qui m’en fait perdre.
      Cela dit je garde un œil sur cette valeur car si la tendance baissière se confirme, il pourra être intéressant de l’acheter quand son prix aura beaucoup baissé et qu’un retournement sera envisageable…

      Par contre, j’ai gardé SAFRAN, bien qu’elle ait fait « perdre » plus que L’OREAL, mais le cours est toujours au dessus de sa MM200 même s’il la touche (je pense qu’il va rebondir dessus en fait) et j’ai foi en l’entreprise pour le moment.

      TOTAL est plutôt en forme ces derniers temps. Ça aide au moral. C’est vraiment important ce côté psychologique de la bourse lol !

      Effectivement, comme je suis dans le début de la construction de mon portefeuille, je préfère acheter des valeurs qui me paraissent vraiment solides et rassurantes.

      • matt 21 mars 2014 at 13:49 #

        Oui tu as raison, si tout t’indique un baisse alors que tu viens d’acheter…j’aurais probablement fait pareil. Simple curiosité : tu utilises quoi comme indicateurs à part la MM 200 ? Et sur quel logiciel tu fais tes analyses ? Prorealtime ?

        • Ecoseb 22 mars 2014 at 08:07 #

          J’utilise l’analyse technique que pour m’aider à prendre une décision quand je choisi une action pour le long terme, histoire de trouver un bon timing (je ne l’avais pas fait pour l’oreal, c’est aussi pour ça que j’ai vendu assez vite). Mais de temps en temps, je l’utilise aussi sur du court terme mais dans ce cas je n’investis pas, c’est juste de « l’entrainement ». Je n’utilise donc pas beaucoup d’indicateurs et ceux que j’ai choisis restent simples.

          Evidemment, je me sert des supports et résistances, des canaux etc… et parfois un peu des figures chartistes. J’aime bien les graphiques en chandelier japonais mais je ne sais pas encore reconnaître tous les signaux qu’ils peuvent donner.

          J’utilise surtout les croisements de moyenne mobile avec une MM200, une MM50 et une MM20. Ça marche plutôt bien. Par exemple, ça m’a aidé à anticiper le rebond que SAFRAN fait actuellement sur sa mm200 alors qu’il était sorti de son canal haussier.

          J’utilise aussi les bandes de Bollinger, qui me permettent de distinguer des zones de changement de tendance à court terme. Toujours pour essayer d’avoir un meilleur timing (par exemple je n’achèterais pas si le cours flirt avec la bollinger supérieure depuis quelques séances, même si parfois ça peut annoncer une belle envolée ça reste rare je trouve.)

          Enfin, je me sers des volumes, du RSI et des MACD. Mais je ne suis pas encore super bien à l’aise avec ces indicateurs. Ils me servent surtout à détecter des essoufflements de tendances.

          J’utilise parfois Prorealtime. Mais je me sers surtout de l’interface de Boursorama (basée sur Prorealtime je crois), qui est largement suffisante pour l’analyse technique que je fais.

  3. Tactus21 31 mars 2014 at 03:01 #

    Ton choix de valeurs me semble très bon pour l’instant. En revanche, que Safran soit à la baisse devrait te donner le sourire et non t’inquiéter: une baisse est toujours le moment pour se renforcer, en particulier lorsque la baisse est due à la spéculation, l’humeur de la bourse, ou bien l’actualité, et non à cause de la valeur intrinsèque de l’entreprise. Or, à ma connaissance, Safran est une bonne entreprise.

    Il se trouve que je possède des actions Total, et je ne partage pas du tout ton enthousiasme sur l’évolution à la hausse de cette valeur. Si elles sont plus chères, je ne peux pas en acheter autant que je voudrais. Donc j’attends une correction, voire une baisse.
    Ce qui est cool, c’est que Total doit augmenter son dividende cette année, si je me souviens bien. D’ailleurs j’y vois entre autres une raison qui explique la hausse de cette valeur.

    D’autre part, si tu recherches le buy & hold, je ne comprends pas pourquoi tu surveilles d’aussi près l’évolution de ton portefeuille. À mon avis, il vaut mieux que tu restes informé de l’actualité des entreprises de ton portefeuille: résultats financiers, marchés, contrats, R&D, développement, etc. De même pour les valeurs qui t’intéressent à terme.

    En ce qui me concerne, j’ai commencé à investir sérieusement en bourse depuis un peu plus d’un an.
    Mes plus values latentes atteignent actuellement environ 20% sur mon PEA.
    Tout ça, ça me laisse quelque peu perplexe, et je me prépare à une correction des marchés à venir.

    Le plus important, c’est le rendement des actions. C’est là que ton argent travaille, jour et nuit, pour t’enrichir.

    • Ecoseb 1 avril 2014 at 20:56 #

      Salut Tactus21 !

      En effet, le fait que Safran ait baissé était une opportunité de recharger. Seulement je m’étais fixé dès le début de mon parcours boursier de ne réinvestir dans un titre déjà possédé que lorsque j’aurais une dizaine de lignes d’actions (histoire d’être diversifier avant tout). Comme tout débutant, je suis effrayé quand une de mes valeurs chute même quand la chute n’entre normalement pas en compte dans la stratégie. Pour Safran, j’ai eu un peu peur mais bon au fond de moi j’étais tout de même confiant.

      Pour total, j’avoue que je l’ai aussi choisi pour l’acompte du dividende qui tombait le 24 mars :p En ce qui concerne l’évolution du cours je pense qu’il y a eu une consolidation ces derniers mois et que justement le cours devrait continuer sa hausse (débutée en juin 2013). La résistance aux alentours de 45.5 a été franchie et re-testée ensuite (le 14 mars), c’est poru ça que pour le moment je ne vois pas l’action redescendre sous 45,5. Mais bon, je suis pas expert…

      Ma stratégie s’apparente effectivement au buy and hold mais ce n’est pas mon but car en cas de chute trop importante d’un titre (je me suis fixé : lorsque le cours passe sous sa mm200) je vends car je ne voudrais pas qu’au final (au bout des 8 ans par exemple) une chute trop importante et durable entache le rendement des dividendes (quitte à racheter le titre plus tard si je sens une remontée).
      Je suis d’accord avec toi. Il faut analyser plus en profondeur les chiffres de l’entreprise (je l’ai fait avec Safran, mais pas avec Total pour qui je ne me suis fondé que sur l’analyse technique et deux trois rumeurs de gisements de pétrole :p).

      Pour l’ensemble du marché (je parle du CAC40), je ne crois pas à une correction, en tout cas pas dans l’immédiat. Je pense plutôt à une consolidation au pire des cas. Je suis plutôt « bull » comme on dit et crois en la croissance future, mais bon je ne suis pas totalement confiant et comme toi reste perplexe (je l’étais surtout en fin d’année 2013). Mais je le répète, je ne suis qu’un débutant.

      Merci beaucoup pour ton commentaire, il m’aide beaucoup à me recadrer car comme tu le dis, dans le cadre de ma stratégie, c’est tout de même le rendement des actions qui prime !

      • tactus21 5 avril 2014 at 13:26 #

        Salut Ecoseb,

        Je comprends mieux ta réaction vis à vis de Safran dans le cadre de ta stratégie de diversification. Mais, personnellement, au fur et à mesure que j’investis en bourse, les faits me confortent dans l’idée, répandue chez nombre d’investisseurs chevronnés, que je dois garder la tête froide.

        Ainsi, j’ai passé une bonne partie de l’année dans le rouge, à observer mes titres qui stagnaient, qui baissaient au-dessous de mon prix d’achat, ou bien qui jouaient au yoyo. Je pense qu’il s’agissait d’échos de la crise de 2008.
        C’est depuis cet automne seulement que les perfs de mon portefeuille sont à la hausse. La perf de Vinci en particulier est complètement dingue, après une année « tranquille » (façon de parler).

        En ce qui concerne Total, le versement des dividendes partiels chaque trimestre constitue également un aspect très intéressant. En plus, bien que je me plaigne de la montée de cette valeur, on ne peut pas dire qu’elle soit très élevée, eu égard à la capitalisation de cette multinationale. Bref, cette action devrait être bien plus chère. Jette un œil à Bic par exemple.

        Pour ce qui est du rendement, il faut peut être également prendre en compte l’inflation qui, normalement au bout de huit ans, devrait empêcher une baisse de venir rogner ton rendement par rapport au prix d’acquisition de tes actions. Un crack peut toujours arriver, mais pense à Warren Buffet qui en a vu d’autres et qui, malgré une baisse récente de son rendement, est parvenu à obtenir un rendement record sur les trentes dernières années.
        Ceci dit, la situation économique actuelle ne m’inspire pas plus de confiance que cela, notamment en matière d’inflation/déflation. La prudence me semble de mise.

        • Ecoseb 6 avril 2014 at 10:54 #

          Salut Tactus21 !

          Garder la tête froide est vraiment très important et je travaille beaucoup dessus. C’est aussi pour cela que je regarde régulièrement l’évolution de mon portefeuille afin de tester cette capacité (et voir que j’ai parfois raison comme en ce moment avec Safran me prouve à quel point entrainer ses nerfs est important lol)!

          L’importance de l’inflation ne m’avait pas sauté aux yeux avant tu en parles. C’est un point vue très intéressant en effet. Warren Buffet en a vu d’autres c’est sûr (il a plusieurs fois vu son capital réduire de moitié si je me souviens bien), on rêve tous d’avoir son talent 🙂

          Je pense que quelque soit la situation du marché il faut savoir rester prudent et surtout attentif. Même (surtout) en période d’euphorie.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes