Gérer mon PEA : suivi n°09 6


 

 

Ces derniers temps la valeur de mon PEA à légèrement baissé. Mais j’en suis toujours à 7.6% de plu-value latente donc je ne suis pas trop triste. De plus, j’ai touché des dividendes en Mars, Avril et Mai ce qui fait toujours plaisir ! N’est-ce pas?

Mon expérience boursière

Je sens vraiment que j’ai besoin d’en apprendre plus. J’ai notamment besoin de trouver un moyen d’investir en y consacrant moins de temps. Car avec ma vie de famille, mon boulot, mon auto-entreprise, et mes plaisirs et distractions, j’ai vraiment du mal à prendre le temps d’étudier mes investissements.

J’ai donc décidé de suivre une nouvelle formation. Je vous le dis souvent la formation est à mon sens une des choses les plus importantes (en bourse ou dans tout autre domaine). Sylvain March de En-Bourse.fr a sorti il y a quelques temps une formation nommée « relax trading ». J’ai décidé de l’acheter en version classique afin  (à 297€). Car j’avais déjà été très satisfait par ses formations précédentes (je vous en parlais ici).

Je ne vais pas vous en parler plus pour le moment puisque ce n’est pas le but de l’article. Mais cela fait partie de mon expérience boursière donc cela à sa place dans ce paragraphe !

La situation de mon PEA

Globalement, mon portefeuille est à 7.6 de plus value latente. Je vous le rappelle, ce n’est pas le but du portefeuille mais je trouve que c’est un bon indicateur de la santé générale des investissements. Et puis, ça fait toujours plaisir quand c’est dans le vert !

Bon ces derniers mois, la plu-value latente était à plus de 19%… et il y a eu une baisse. On pourrait croire que ça démoralise et bien non ! J’étais content de pouvoir renforcer une position avec 10% de réduction !

 

PEA suivi 09

 

Vous remarquerez que je me suis séparé de l’ETF India. Non que je pense que l’achat au départ était un mauvais choix… C’est juste qu’il ne correspondait pas (en tout cas durant la période ou je l’ai gardé) à ce que je voulais…  Je me trompe peut-être mais de ce fait j’ai préféré vendre en prenant une PV de 16%. Ainsi je n’ai aucun regret puisque j’aurais quand même gagné un peu d’argent.

 

 

 

 

SAFRAN : Le titre a presque atteint son plus haut historique. Il est en baisse en ce moment, mais je conserve une PV latente de près de 34%, j’ai encore le temps avant de me décider d’en acheter de nouveau. Le titre m’a offert des dividendes en avril.

SANOFI : L’action est, au jour où j’écris l’article, à 86,42€. Ce qui fait une PV de presque 15%. Le titre m’a offert des dividendes en mai.

ETF CAC 40 : Ma PV est un peu en baisse, mais c’est ainsi. Il y a des hauts des bas. On n’y échappe pas! 12% de PV quand même…

TOTAL : Le titre est en baisse depuis quelques semaines. Il est passé en très légère moins value dans mon porte-feuille. Quand cette dernière sera plus conséquente. J’en rachèterai. Ce titre m’a donné un peu de dividende au mois de mars et devrait m’en redonner en juillet.

GDF SUEZ : L’action a fortement baissé ces derniers temps. En fait l’Etat français cède une partie non négligeable de ses parts. Je pense que la chute peut venir de là (peut-être aussi un peu au changement de nom). Bref j’en ai profité pour acheter de nouvelles actions. Le titre m’a offert un dividende en mai.

camembert PEA suivi 9

Le mot de la fin

Je suis assidûment la formation que je viens de m’offrir. J’espère qu’elle me permettra de mieux gérer mon temps et d’augmenter la qualité de mes investissements. Je pense peut-être ouvrir un compte titre ordinaire pour m’attaquer à d’autres marchés afin de multiplier les occasions d’achats… ce n’est encore qu’au stade de pensée…

 

 


Laisser un commentaire

6 commentaires sur “Gérer mon PEA : suivi n°09

  • david

    Bonjour,
    sans vouloir être négatif, investir en bourse sans avir un minimum de temps pur analyser ses investissements me semblent un peu tendu.
    Dans ce cas, ne serait il pas moins risqué de privilégier l’investissement via des fonds ou en délégation de gestion ?
    En gros perdre un peu la main sur l’investissement afin d’éviter un mauvais investissement réalisé faute de temps?

    J’avoue faire les 2 : choisir moi-même qand j’ai du temps, privilégier le mandat le reste du temps.
    L’investissement sur le mandat est planifié afin qu’il soit automatique et de lisser l’investissement.
    Et comme je manque périodiquement de temps, ça m’arrange!

    • Ecoseb Auteur du billet

      Bonjour,
      C’est vrai, pour investir il faut y consacrer du temps, c’est indéniable et je te rejoins entièrement la dessus. Par contre, s’il est possible d’utiliser des outils pour facilité la recherche et gagner du temps alors on peut nettement baisser le temps consacré à l’activité.
      Par contre, je préfèrerai toujours passer beaucoup de temps sur mes investissement que laisser qqu’un d’autre le faire pour moi.

    • Ecoseb Auteur du billet

      Bonjour,
      Je ne suis pas contre reprendre un autre ETF (j’ai toujours celui du CAC 40). Je continuerai quoi qu’il arrive d’acheter des actions !

  • Anonikies

    Coucou mon ptit Sebouné ! … Comment va tu ?

    Alors ça a secoué avec la Grèce … lol. Tu en es où depuis Juin. parce que ça a bien creusé avant de repartir ses derniers jours. Trop vite à mon gout … La baisse risque de reprendre (3 gaps coup sur coup et une étoile filante aujourd’hui).

    https://drive.google.com/file/d/0ByWntFqaWW8CZVFoLWVRODVMNDg

    Pour ta config, je trouve que le Lyxor n’a pas sa place. Protéger les valeurs du CAC avec du CAC, jvois pas bien le truc 🙂 Sinon, ouai, GDF c’est moribond; perso j’ai viré les actions où la présence de l’Etat est trop prégnante. Petit truc tout con, avec la dernière dégelée du CAC cause le faux-vrai « Grexit », j’ai ouvert un compte titre pour protéger le PEA. En travaillant les warrants CAC dans le sens du poil avec très peu de ressource, il est possible de minimiser l’impact à la baisse et d’augmenter la rentabilité des remontés.

    A dividende équivalent tu as Carrefour qui cartonne avec une progression sans commune mesure qu’avec GDF. Et Néopost à surveiller cause gap à refaire sur des hauteurs intéressantes. Perso, à part Total, je suis sorti du CAC pour tester du biotech. Bon Celyad a déçu sur son IPO, mais il me reste Genfit pour tenter une future réussite américaine. Fin, à ton niveau je vire Lyxor en plus valu et gdf, j’attends la consolidation qui se prépare. 40% de liquide à remettre sur du Airbus ou autres dès la reprise des deux premiers gaps. Parce qu’il risque bien de les fermer les 3 derniers gaps.

    Du coup, j’en reviens toujours au même. Trop statique sur tes positions et effectivement comme dit David, sans prendre un peu de temps c’est tendu. Du coup tu achètes un bouquin que tu ne peux pas rentabiliser (il te coute plus cher que la plus valu latente). Et dernier truc, ras le cul de prendre les corrections en pleine face. Du coup à +10% je sors avec un livret A à 0.75% l’an, le calcul de la rentabilité est vite faite . Vu que ça fait le yoyo, il y a toujours moyen de reprendre plus tard. Moins cher pour regravir les « Everests »

    A tchao + 🙂

  • Erwan29

    Bonjour Ecoseb,

    Je reviens sur ton blog 3 mois presque jour pour jour après mon entrée en bourse ! Comment s’est passée la crise grecque ? Pas trop mal d’après ce que j’ai lu. De mon côté, le bilan est plutôt positif malgré la crise grecque.

    Points positifs :
    – J’utilise mes compétences en analyse financière et ça m’éclate. J’ai notamment découvert, en feuilletant la documentation financière de quelques sociétés côtées, une boîte dont j’estime que le potentiel est important : Oeneo.
    – Après avoir constaté qu’un bon nombre de sociétés du CAC40 publiaient de très bons résultats, j’ai tenté 2 allers-retours fin juillet sur Alcatel et Arkema avec succès. Cela m’a permis d’effacer mes erreurs sur la mauvaise gestion de la crise grecque.

    Points négatifs :
    – La crise grecque. J’ai vendu 2/3 de mon portefeuille quand ça a commencé à baisser (plus value nette : environ 1%). En fait, c’est le retour que j’ai mal géré. Tout est allé très vite et je ne suis pas revenu assez vite sur Orpea et Oeneo. J’ai laissé tombé pour Orpea, mais j’ai craqué pour Oeneo devant sa folle progression (elle a bondi après l’achat d’un concurrent).

    A ce jour, je dispose de 3 lignes : Oeneo, Cegid et UFF. Mon portefeuille, en incluant les dividendes, les P/M values réalisées et latentes, a pris 5,2 points. Si cette performance se reproduit ad vitam aeternam, je signe tout de suite !

    Bonne journée et à bientôt !