Indépendance financière : savoir aussi se faire plaisir …


 

 

Pour beaucoup, le voyage vers l’indépendance financière est fait de privation voire même de radinerie ! On compte ses sous et on en dépense le moins d’argent possible pour économiser dans le but d’investir. Ce n’est pas ma façon de voir les choses. C’est vrai, plus les dépenses sont faibles et plus l’indépendance financière est accessible. Mais il ne faut pas oublier de vivre pour autant ! La privation est une route très dangereuse qui ne vous mènera pas forcément là où vous souhaitez. Elle pourrait vous conduire à l’échec et pire, à l’abandon…

plaisir

Comment allier plaisir et gestion des dépenses ? 

Il faut déjà savoir ce qui vous fait vraiment plaisir. A vous, et aussi à votre famille, car vous n’êtes pas forcément seul dans votre bateau qui vogue vers l’indépendance financière.

Tout comme il faut savoir différencier besoins et envies, il faut savoir distinguer envies et plaisirs. Un plaisir vous fera vraiment du bien et vous apportera vraiment quelque chose moralement et psychologiquement parlant. Une envie, elle, ne satisfera simplement qu’un caprice passager.

Si vous savez bien faire cette différence, il ne vous reste qu’à intégrer le plaisir dans vos besoins. Mais attention car la frontière entre plaisirs et envies est très mince.

Il ne vous suffira alors qu’à gérer les dépenses liées à ce « nouveau » besoin. Peut-être en y accordant un certain pourcentage de votre budget. Vous pourriez très bien avoir une petite cagnotte que vous alimentez chaque mois dans le but de vous faire plaisir à vous et à votre famille (cinéma, restaurant, sortie en famille…)

 

Pourquoi est-ce important de savoir se faire plaisir quand on cherche l’indépendance financière?  

Projetons-nous un peu dans l’avenir. Un avenir où nous n’avons pas atteint l’indépendance financière malgré des années d’efforts faits pour y arriver.

 

Le chemin que nous avons parcouru pour être libre financièrement nous a tout de même enrichi. Nous vivons mieux, même si nous continuons de travailler. Nous avons assaini notre train de vie, et nous gagnons un peu d’argent via des investissements.

Même si nous n’avons pas atteint l’indépendance financière, nous sommes heureux car le chemin que nous avons parcouru nous à permis de facilement payer les études des enfants, et nous pouvons nous offrir un voyage par an sans mettre en péril le budget, mais sans les enfants car ils sont grands et vivent leur vie.

Nous sommes donc heureux, même si notre rêve d’indépendance n’est pas réalisé. Mais le serions-nous si pour en arriver là, nous avions dû renoncer aux plaisirs de la vie et refuser certaines choses à nos enfants ?

 

 

 

 

 

Revenons au présent. Vous visez l’indépendance financière et il faut tout faire financièrement pour y arriver. Mais pas au dépend de votre vie ni de celle de votre famille.

Se faire plaisir est important pour devenir financièrement indépendant. Pourquoi ? Tout simplement pour ne pas péter un câble ! Si vous vous serez la ceinture trop fort et trop souvent, vous finirez par en avoir raz le bol et enverrez tout balader.  Et là, adieux les rêves d’indépendance financière. De plus vous risquez d’entrainer votre famille dans la privation et la rendre malheureuse.

Ne sacrifiez pas les petites choses qui vous font plaisir. Mais intégrés les dans la gestion de vos dépenses tout en restant raisonnable évidement. Il faut savoir dire non à un enfant qui réclame un nouveau jouet, tout comme il faut aussi savoir dire oui. Gérer les dépenses ne veut pas dire se restreindre !

Le mot de la fin : le plaisir est primordial sur le chemin de l’autonomie financière !

Demandez-vous si vous seriez vraiment heureux d’avoir atteint la liberté financière aux prix de nombreux sacrifices pendant des années, voire des dizaines d’années ?

Visez l’indépendance financière ! Mais ne soyez pas obnubilé par elle. Si vous ne l’atteignez pas ce n’est pas une catastrophe car vous aurez tout de même avancé vers une vie meilleure! La gestion de vos dépenses vous permettra d’atteindre l’indépendance financière, mais la privation vous en écartera à coup sûr.

Donc finalement, pour arriver à l’indépendance financière, il faut aussi savoir dépenser en se faisant plaisir. Mais toujours dans le cadre de dépenses intelligentes sans jouer aux flambeurs !

 

 

photo

 

Laisser un commentaire