Une petite leçon de vie…


 

 

Ce matin, en vadrouillant sur Facebook, je suis tombé sur cette vidéo. C’est une bonne leçon de vie. Cet homme nous explique son point de vue en ce qui concerne notre société de consommation. Ce que j’ai surtout noté, c’est qu’il explique aussi que c’est avec notre temps de vie que nous achetons ce que nous désirons… Regardez jusqu’au bout et n’hésitez pas à faire part de vos réactions dans les commentaires.

L’argent fait le bonheur… ?

« Soit on est heureux avec peu de chose, sans trop s’encombrer, car le bonheur on l’a en soi, soit on arrive à rien. »

_ José « Pepe » Mujica

Qu’on le veuille ou non nous faisons partie d’une société de consommation. Nous n’avons pas le choix. Enfin, presque pas le choix, car il est toujours possible de se barrer dans un trou paumé et de gratter des cailloux pour faire vivre sa famille. Personnellement, je préfère vivre dans cette société car elle m’est malgré tout confortable. Elle permet à mes enfants de grandir en bonne santé, d’être soignés, d’être heureux (en tout cas, tant qu’ils n’ont pas compris ce qu’était l’argent en vérité).

Je vais tout faire pour que mes enfants aient conscience de ce qu’est l’argent et je ferai tout pour qu’ils le gagnent sans échanger leur temps de vie.

La richesse ne fait pas le bonheur, la pauvreté non plus

« Je ne fais pas l’apologie de la pauvreté mais l’apologie de la sobriété »

_ José « Pepe » Mujica

Cet homme ne fait pas de démagogie en prônant le retour au sources. Non, il dit simplement que nous devons nous contenter de la sobriété. Ce que j’y comprends, c’est que nous devons savoir faire la différence entre Désirs et Besoins et que nous devons les acquérir avec parcimonie pour les premiers, et les assumer entièrement pour les seconds.

 

 

 

 

Pas besoin de s’exiler et retourner à l’age de pierre pour être heureux. Il faut savoir ce que l’on veut et ce dont on a vraiment besoin.

Cette notion me parait essentielle pour acquérir l’indépendance financière. Si on ne sait pas ce qu’on désire ou si l’on désire toujours plus, on tombe alors dans les travers de la société de consommation. On sort alors de cette « sobriété » pour tomber dans l’excès et le luxe.

Le Temps c’est de l’Argent ou l’Argent c’est du Temps ?

Dans notre société de consommation on achète, on jette, on achète à nouveau. On achète avec de l’argent. L’argent que l’on gagne en travaillant. Donc en échangeant notre temps. Notre temps… de vie.

Finalement, on échange tous (enfin presque tous) notre vie contre de l’argent pour acheter des trucs que l’on jette ensuite. On gaspille notre vie dans une société de consommation. Le problème c’est que le temps dépensé pour gagner de l’argent, on ne peut pas le rattraper.  Si vous pensez regagner un peu de temps avec votre argent,  vous vous fourrez le doigt dans l’œil… Ou alors, vous le paierez bien plus cher !

C’est pour cela que nous devons chercher à atteindre l’indépendance financière. Comme je le dit souvent ici, il ne faut pas rechercher la richesse (dans le sens premier où on l’entend) ou le luxe… non. Il faut rechercher la richesse « sobre », la vraie richesse, celle qui nous rend heureux, celle qui ne se compte pas en € ou en $.

Pour moi, cette richesse, c’est le temps de faire ce dont j’ai envie. Et pour cela, je n’ai pas le choix, car je vie dans cette société de consommation. Je n’ai pas le choix, si je veux du temps libre pour faire ce que je veux , je dois gagner de l’argent par d’autre moyen qu’en vendant ma vie. Je ne demande pas le luxe… je demande de quoi vivre, et faire vivre ma famille dans le bonheur, avec du superflu bien-sûr, mais un superflu relativement sobre.

Le mot de la fin

Cette vidéo vous transmet beaucoup mieux que moi l’idée que j’ai de l’argent. On en a tous besoin car nous vivons dans cette société. En gagner par d’autre moyen qu’en échangeant notre temps de vie me parait parfaitement louable. Alors à tous ceux qui me disent que je ne cherche que l’enrichissement personnel, je dis : « Gaspille ta vie en travaillant si tu le souhaites, moi je veux vivre. »

 

Laisser un commentaire