Procrastination VS Vous : FIGHT!

 

 

Comme beaucoup de personnes je suis un grand procrastineur (ça se dit ça ?). Je reporte souvent à plus tard des trucs que je pourrais faire tout de suite… Je pense que c’est dans la nature humaine. Pourquoi ? Alors ça, je n’en sais rien du tout. Ce que je sais, c’est que c’est une vraie plaie. J’aimerais bien lui éclater la tronche comme dans un jeu de baston…

 

Round One : Fight ! Connaitre la procrastination

La procrastination, c’est le nom qu’on donne au fait de remettre au lendemain ce qui peut être fait aujourd’hui. Vous le savez, la procrastination est néfaste pour votre budget. Pour la combattre, il faut la connaitre et savoir comment elle s’infiltre dans votre quotidien.

Elle a une connotation très péjorative car elle est synonyme de manque de sérieux au travail, ou à l’incapacité de réaliser tel ou tel objectif.

Dans la vie quotidienne, vous la retrouverez facilement au moment de faire la vaisselle par exemple ( « il n’y a que deux assiettes dans l’évier… pas besoin de faire la vaisselle maintenant »), ou tout autre tâche ménagère. Mais on la retrouve aussi (et surtout) quand il faut sortir les tickets de caisses et faire ses comptes. Et c’est bien dans ce cas qu’elle nous embête grandement.

La procrastination s’insinue partout. Sournoise, elle se déguise en petites excuses : « Je fais juste ça vite fait et après je commence ! ». Elle vous laisse vous trouver des justifications pour ne pas faire ce que vous devez faire. Vous ne pouvez pas faire la vaisselle tout de suite car il faut à tout prix … euuuuh … faire un … euuuhh … trouver où sont … euuuh faire des retouches sur les photos de Grand Mamie quand elle avait mis sa culotte sur la tête… Attention, la procrastination se glisse derrière vous pour vous assommer d’un coup sur la nuque ! ESQUIVEZ !

Hop ! Une petite distraction pour faire baisser votre garde : un petit MMS de votre meilleure amie pendant que vous faites vos comptes. Elle vous montre les toutes dernières chaussures qu’elle s’est offerte sur Zoulandou.fr. Vous ne résistez pas. Il faut que vous alliez voir sur le site si ces mocassins existent en rouge… ça ne prendra que quelques secondes. ET BAM ! la procrastination vous a mis un direct du droit dans le pif ! Vous ne l’avez pas vu venir ! Ça fait déjà une heure que vous surfez sur des sites de vente de pompes !

coup de poing

La procrastination est comme une vipère vicieuse qui se glisse entre vos jambes sans que vous ne vous en rendiez compte et qui vient vous mordre là ou sa fait bien mal ! Mais à présent, vous connaissez sa manière de combattre ! Alors résistez et bottez lui le cul !

Round Two : Fight ! Les faiblesses de la procrastination

Vous savez ce qu’est la procrastination et vous connaissez ses armes. Il est temps de trouver les faiblesses de votre adversaire dans le but de le mettre KO.

  • Votre première arme : Se fixer des objectifs.

On l’a vu dans l’article « des changements à faire tout de suite pour améliorer votre budget » une liste d’objectifs peut vous permettre de trouver une forme de bonheur à votre portée, et garder votre motivation. Mais ces objectifs peuvent aussi vous aider à combattre la procrastination.

 

 

 

 

Vos souhaits, vos objectifs peuvent certainement être découpés en mini-objectifs, atteignables en réalisant une ou plusieurs tâches que vous aurez moins tendance à reporter au lendemain. Comme ce sont de petites tâches réalisables, vous pouvez les faire sans les voir comme insurmontables ou pénibles à réaliser. Ainsi, vous ne reportez pas votre mini-objectif et donc vous avancez vers votre objectif principal.

Pour s’offrir une PlayStation 4, on devra peut-être économiser. Pour cela, on devra gérer son budget, et donc passer quelques minutes à surveiller ses dépenses quotidiennes. Si on veut vraiment cette console de jeux, alors on arrête de dire qu’on fera ses comptes demain et on s’y mets tout de suite !

  • Deuxième arme : Fixer des deadlines

Dans mon boulot, on se fixe des deadlines. C’est un mot « cool » pour dire qu’on se pose des délais. Pour chacune des tâches à faire, pour chacun de vos objectifs ou mini-objectifs, fixez vous des délais à respecter impérativement.

Si on vous dit  » On verra pour votre augmentation le mois prochain  » vous avez l’impression qu’on se fout un peu de votre gueule et que jamais vous n’aurez l’occasion de négocier. Par contre, si on vous dit « Fixons le rendez vous pour parler de votre augmentation le 25 janvier 2014 à 15h30 » cela parait tout de suite plus concret, non ?

En fixant une date, on a l’impression d’être sur le point de concrétiser quelque chose. Et la procrastination n’aime pas ça. Vous verrez, comme par magie, la procrastination sera moins combative. Vous ressentirez le sentiment du devoir accompli pour chaque tâche achevée avant sa deadline et donc vous serez motivé pour continuer dans votre lancée et réaliser une autre tâche.

Disparue la procrastination ! Elle a peur ! Elle se cache la vilaine !

You Win ! : Ne baisse jamais ta garde

Ça y est vous prenez le dessus et la procrastination recul dans les cordes. Mais pour vraiment être vainqueur, et le rester, vous devez garder un bon état d’esprit. C’est aussi important que garder la motivation. Il faut rester positif. Car notre état d’esprit peut avoir un impact direct sur notre tendance à procrastiner.

Si vous vous dites sans cesse : « Il m’arrive que des merdes de toute façon… » et bien vous aurez tendance à repousser les choses au lendemain : « Toute façon, ça va encore foirer ! Ça va vite me gaver je le sens ! J’ai pas envie de m’énerver je verrai ça demain…« . Alors que si vous vous mettez en tête que votre objectif sera atteint quoi qu’il arrive, vous ne repousserez pas les tâches à faire. En tout cas vous aurez moins tendance à le faire.

Vous connaissez la manière dont la procrastination peut vous soumettre à ses caprices. Mais à présent, vous disposez des armes pour la combattre et la vaincre. Seulement, restez vigilent car la procrastination n’abandonne jamais le combat. Elle se replie et peut ré-attaquer lorsque vous vous y attendez le moins.

 

4 Responses to Procrastination VS Vous : FIGHT!

  1. mine-de-rien 30 décembre 2013 at 16:47 #

    cet article tombe a pique. Justement hier j’ai ouvert un compte courant chez ING D**** pour avoir une carte gold pour mes voyages. En plus je vais pouvoir résilier ma CB dans ma banque « classique » : 38e d’économisé : en 10 ans j’ai perdu 380e

    • Ecoseb 30 décembre 2013 at 18:05 #

      Salut !
      Ravi que l’article te plaise 🙂
      Il n’y a pas de petites économies. Quand on peut avoir accès à certains services gratuitement, pourquoi s’en priver ?

  2. Marc Murcia - ToutChange 14 janvier 2014 at 15:21 #

    Bonjour,

    félicitation pour cet article. Vous avez réussi à donner un ptit coup de frais à un sujet souvent traité sur le net !
    Pas de grandes théories sur le pourquoi, le moi intérieur, ou de concepts aussi prises de têtes que le mot lui-même.
    Du concret, du direct, du crochet du gauche… De l’action ! Simple, efficace pour venir à bout de cet ennemi redoutable 😉

    Merci et à bientôt,

    Marc

    • Ecoseb 14 janvier 2014 at 17:03 #

      Bonjour Marc,
      Tout d’abord vous pouvez me tutoyer et si vous le permettez je vais te tutoyer aussi 🙂
      Merci infiniment pour ton superbe commentaire. Il m’a vraiment fait plaisir !
      Effectivement, c’est un sujet abordé par beaucoup de gens sur le net et j’avais donc de quoi m’inspirer. Par contre, ce que je lisais était trop formel et à vrai dire… un peu lourd… alors que c’est un sujet que je trouve assez important et donc il faut captiver pour faire passer le message. Et puis, je ne sais pas pourquoi je pensais à street fighter (je suis un peu geek sur les bord…) au moment d’écrire l’article alors je me suis dis que ce serait fun.
      Simplicité était mon but, et je suis ravi de voir que le message est passé !

      Merci à toi et à bientôt !

      Seb

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes