Réponse à un internaute : Comment investir 10000€ dans l’immobilier locatif ?

 

 

investir immobilier locatif

Aujourd’hui j’aimerais commencé une série d’articles « réponses » aux questions que je reçois par e-mail. Écrire des articles de ce type me tient vraiment à cœur je dois dire. En effet, je trouve qu’ils permettent de vraiment créer un lien entre vous et moi. Et ça, j’achète ! Comme dirait l’autre.

C’est ce que je veux pour ce blog : de la communication à double sens. Je ne suis pas là uniquement pour balancer des articles en espérant être lu, non ! J’aime lorsque nous interagissons !

Pour amorcer cette interaction que je recherche tant, cette semaine j’ai sollicité les abonnés à la newsletter. Je leur ai demandé de me poser une question à propos d’un de leur soucis d’argent afin que je puisse les aider en y répondant par mail. Quand on fait ce genre d’exercice, une question revient souvent : Comment investir telle somme d’argent?

Un abonné, il se reconnaitra, m’a posé cette question mais d’une manière un peu plus précise :

 

Comment investir 10 000€ dans l’immobilier locatif ?

 

 

Avoir 10 000€ à investir, c’est une très bonne chose. C’est une somme qui est tout de même déjà considérable ! Seulement, pour acheter un bien immobilier c’est loin d’être suffisant. Et pourtant, avec une telle somme il est possible d’investir dans l’immobilier locatif. Voilà 3 exemples.

 

 

 

 

Investir 10 000€ dans une place de parking ou un garage

La première chose à laquelle j’ai pensé quand j’ai lu cette question, c’est à l’achat d’une place de parking. En effet, avec 10 000€, vous avez de quoi vous offrir ce genre de bien immobilier. Vous en trouverez des bien moins cher dans les trous paumés de province, normal y a pas beaucoup de locataires qui se bousculent… Et vous en trouverez certainement des bien plus cher à Paris.
C’est bizarre au premier abord, mais investir dans une place de parking ou un garage est bien un investissement immobilier locatif. De plus, un tel placement présente de nombreux avantages :

  • C’est peu coûteux par rapport à un appartement ou une maison : C’est donc possible de l’acheter cash. Ou d’en acheter la blinde pour ceux qui souhaitent faire des crédits (faire crédit pour une seule place de parking me parait inutile, mais chacun a son avis là dessus :p)
  • C’est un investissement plutôt rentable : on peut atteindre 6 ou 8% net, j’imagine qu’avec quelques astuces on peut obtenir beaucoup plus. C’est une rentabilité nette qui est tout de même plus sportif à atteindre avec un appartement.
  • Peu d’entretien et peu de gestion : Vous aurez rarement des travaux à prévoir entre deux locataires. L’état des lieux est, évidement, très rapide à faire…
  • C’est une super première expérience pour se familiariser avec l’immobilier locatif.

Je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous, et vous conseille ce blog de Julien (le particulier interviewé dans la vidéo) qui vit grâce à ses investissements dans des garages.

10 000€ comme apport pour acheter à crédit 

Avec 10 000€ on ne pourra évidement pas s’acheter un appartement. Par contre, cette somme peut être un apport considérable pour l’achat à crédit d’un studio par exemple. Personnellement, je préfèrerai éviter de faire un crédit pour un premier achat, mais ce n’est que mon avis. Si vous désirez par dessus tout, alors foncez ! Mais attention à toujours bien étudier votre investissement en amont.

Et si vous n’en êtes pas à votre premier achat, je crois que vous ne vous seriez même pas posé la question de savoir où investir vos 10 000€.

Si vous êtes bien informé, et de savez exactement ce que vous faites, c’est une très bonne alternative et vous pouvez parfaitement vous lancer et commencer à bâtir votre empire ! Vous pourrez bénéficier de certains avantages grâce à ce type de financement :

  • Bénéficier de l’effet de levier du crédit immobilier
  • Développer votre patrimoine sans nécessiter un capital astronomique
  • Multiplier les achats en cascade

 

10 000€ pour investir dans une SCPI

Pour ceux qui ne sont pas intéressés par l’achat d’une place de parking ou d’un garage, et qui n’ont pas envie d’avoir un crédit à rembourser, il reste encore une option assez intéressante. En effet, grâce aux SCPI, il est possible d’investir dans de l’immobilier locatif sans avoir un capital important.
Une SCPI c’est une Société Civile de Placements Immobilier. On appelle aussi ce genre d’investissement la « pierre-papier ». Pour faire très simple, une SCPI va réunir l’argent d’investisseurs pour acheter des biens immobiliers d’habitations ou commerciaux pour en tirer des revenus. Ensuite, selon la catégorie de SCPI, ces biens seront ensuite mis en location et les loyers perçus seront redistribués aux investisseurs ou alors revendus pour une plus-value. Le but peut aussi être la défiscalisation !
C’est comme si on achetait des morceaux de maisons et d’appartements et qu’on percevait des morceaux de loyer ou de plus-value. Pour un peu plus de détails sur les SCPI, je vous invite à lire ceci.

Le mot de la fin

Surtout n’oubliez pas, n’investissez que si vous avez déjà construit votre épargne de précaution ! Pour ceux qui ont un peu d’argent de côté, en plus de leur filet de sécurité, et qui ne savent pas dans quoi l’investir, j’espère que cet article vous aura au moins donné des pistes de réflexion et de recherche pour vous trouver un bon placement.Si vous avez déjà une certaine expérience, faites nous part dans les commentaires des conseils que vous donneriez à un amis qui vous poserait la même question !

 

,

11 Responses to Réponse à un internaute : Comment investir 10000€ dans l’immobilier locatif ?

  1. Squatte@Optimiser ses finances 6 mai 2014 at 23:08 #

    Bonjour Seb,

    Pour les SCPI, j’ajouterai un avantage qui peut être intéressant : vous n’avez pas à vous soucier des locataire, de l’état des lieux et autres joyeusetés potentielles de l’investissement immobilier. En exagérant un peu, vous n’avez qu’à attendre la distribution des loyers!

    • Ecoseb 7 mai 2014 at 17:03 #

      Tout à fait Squatte !

      • moi 8 mai 2014 at 17:44 #

        Pour les Parts de SCPI, je précise juste que depuis peu Fortuneo en propose désormais dans de l’assurance vie. Moi qui n’osait pas passer le pas d’un crédit pour l’achat de parts, j’ai trouvé un bon compromis en faisant juste un arbitrage à l’intérieur d’un contrat déjà existant.

  2. Fabrice de Viager-Rentable.com 9 mai 2014 at 23:51 #

    Bonjour Sébastien,

    Très bonne idée ces réponses aux internautes.

    Toutes tes idées de l’article sont bonnes.
    Bon, tu ne connais peut-être pas l’achat de viager immobilier mais avec 10.000 € on peut presque commencer ce genre d’investissement (çà dépend du bien).

    A bientôt,
    Fabrice

    • Ecoseb 10 mai 2014 at 08:52 #

      Salut Fabrice,

      C’est vrai je n’avais pas pensé à cette option.
      Cela dit, dans ce type d’investissement il faut bien penser qu’il faut aussi payer la rente mensuelle.
      Merci d’avoir porté à notre connaissance cette possibilité !

      A bientôt 😉

    • Didier 12 mai 2014 at 15:55 #

      Il y a aussi la possibilité des viagers mutualisés (on achète des parts de viager) qui permettent de baisser le montant du bouquet et de la rente ce qui permet d’entrer sur ce marché à moindre frais et de mutualiser plus facilement le risque sur plusieurs viagers.

      De même pour l’investissement locatif classique il est possible d’opter pour des parts de SCI voire de créer sa propre SCI si on trouve des partenaires qui ont également quelques billes à investir. Contrairement aux SCPI cela peut permettre de se frotter à la gestion en direct avec un petit capital et sans faire appel à l’emprunt (et répartition du risque sur l’ensemble des partenaires)

  3. Les 10 000€ permettent de constituer un apport pour acheter à crédit un bien immobilier tout en défiscalisant une partie de ses revenus dans le cadre du dispositif loi Duflot. En contrepartie de loyers plafonnés une partie de l’investissement est ainsi défiscalisé tandis que les charges réelles et les intérêts d’emprunt sont déductibles des loyers.

  4. contact@immo-topics.fr 26 septembre 2014 at 16:48 #

    Bonjour Sébastien,

    Avec 10 000€… acheter deux appartements sans apport, financés complètement via crédit et se servir de ce capital pour l’ameublement et quelques travaux mineurs embellissement. L’idée des parkings est aussi intéressante, sans apport sauf si volonté d’avoir des rentes!

  5. pascaltrichettrading 16 octobre 2014 at 15:22 #

    eh oui, bien sûr !

    l’apport avec comme idée sous-jacente l’emprunt !

    qui s’endette s’enrichit c’est bien connu

    et c’est d’autant plus d’actualité que les taux d’intérêt sont historiquement bas !!!

    merci pour cet article.

  6. SCPI Dynamique 24 octobre 2014 at 17:11 #

    L’idée d’investir dans des parts de SCPI peut être un placement intéressant sur le long terme et dans une optique de diversification de son patrimoine. Avec 10 000€ on peut déjà réaliser un bon placement immobilier sans avoir de contrainte de gestion locative comme le dit Squatte@Optimiser ses finances

  7. Investissement locatif 20 novembre 2015 at 13:48 #

    Bonjour,

    Je me permets d’apporter un complément d’information à votre article.

    Avec un ticket d’entrée minimum de 500 euros pour certaines plateformes (ex : https://www.dividom.com), le crowdfunding immobilier s’avère être une bonne solution pour un capital de 10000€. Cela permet de répartir son capital dans plusieurs typologies de projets (locaux commerciaux, habitations…) et ainsi diversifier ses investissements.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes