Vivre est le plus important

 

 

Dans l’article précédent, je vous disais qu’un déclic s’était produit dans ma tête après la lecture de quelques bouquins. Je vous parlais aussi de cette promesse à l’univers que j’avais fait qui mine de rien aide beaucoup lorsqu’on est une personne qui n’a qu’une parole… Cette fois-ci, je vais vous parler des difficultés que j’ai aussi rencontré. Car oui, contrairement à ce que les gourous du net vous raconteront, ça n’est pas toujours simple et parfois les aléas de la vie nous freine ou nous décourage. Rien de grâve pour moi, je vous rassure, mais j’ai suffisamment été mal pour presque entièrement stopper mes activités auto entrepreneuriales.

Après le déclic, Econosphere.fr et d’autres…

De fil en aiguille j’en suis venu à m’intéresser à l’immobilier, la bourse, la création d’entreprise… C’est donc ainsi qu’est né Econosphere. Forcément, je débutais dans le blogging et il a donc fallu que je me forme. En cherchant des infos, je suis inévitablement tombé sur des formations qui proposaient d’expliquer comment gagner de l’argent avec un blog. Ça tombait super bien! Si en plus je pouvais gagner un peu d’argent, ça me permettrait de faire tourner Econosphere sans que ça ne me coûte un rond et c’était parfaitement dans l’idée du site !

J’ai donc acheté une formation audio d’un célèbre web entrepreneur et cela m’a vraiment bien aidé. Grâce à elle, je me suis dit que je pouvais créer d’autres blogs et peut-être générer un petit revenu sympathique. Revenu que je pourrais ensuite investir en bourse et qui me permettrait de montrer aux gens d’Econosphere.fr qu’il était possible d’investir en bourse en étant débutant!

Je ne visais pas la fortune avec le blogging. Mais juste de quoi alimenter un compte titre.Mais de toute façon, gain d’argent implique déclaration d’impôts… Je souhaitais vraiment séparer le budget familial de mes pérégrinations dans le monde de l’argent. Alors j’ai créé une auto-entreprise pour faciliter les choses fiscalement parlant… Finalement cette création ça a été une manière de réaffirmer mon défi à l’univers : « JE SUIS CAP’ !!!»

Trop d’efforts ?

J’avais donc une petite entreprise sans prétention. J’avais aussi surtout des personnes à satisfaire! Je me suis lancer à fond de dans… je sentais que ça pouvait marcher, je commençais déjà à gagner quelques centimes ! Dans quelques temps, Econosphere.fr pourrait s’autofinancer et c’était parfait.

J’ai alors décidé de créer un autre blog, dans un but lucratif cette fois. J’ai dépensé un peu d’argent et ça a fonctionné. Ça m’a encouragé à bosser encore plus. Chaque soir après le boulot, chaque weekend, j’écrivais, je me formais au blogging et sur les sujets que je traitais. J’ai fais ça pendant 6 mois/1an vraiment à fond.

Mais je ne m’étais pas préparé à certaines choses. Le stress me gagnait. Le stress d’avoir des vue, du chiffre d’affaire, de satisfaire les gens…Petit à petit, cette activité me prenait de plus en plus de temps. Et je sentais une frustration énorme de ne pas pouvoir faire ce que j’avais à faire. Ni ce que j’avais envie de faire. Même parler d’argent commençait à me stresser… c’est vous dire. Le mal être commençait à se faire sentir physiquement… Bref, je ne devais pas être très loin du burn out en fait…

Pouvoir lâcher un peu la bride

Fort heureusement, la machine semblait commencer à tourner toute seule. J’avais besoin de fournir moins d’effort pour un résultat bien meilleur qu’au début de la création des blogs. Alors j’ai décidé de ralentir fortement… je craignais d’aller dans le mur et d’y laisser ma santé.

Bref, j’ai ralenti sur un peu tous les domaines pour me dégager du temps pour moi et mes enfants. Et oui, entre temps un second petit bout de chou s’est pointé.

 

 

 

 

Je me suis un peu détaché de la bourse mais je n’ai jamais cessé de suivre quotidiennement mes placements. C’est hyper important, si vous êtes actuellement dans cette situation, une chose qu’il ne faut surtout pas faire c’est laisser vos placements sans surveillance. Vous devez toujours, toujours, toujours, garder un œil sur vos placements. Si vous ne vous sentez pas de le faire, il est peut-être préférable de reprendre vos billes en attendant d’aller mieux.

Du cote de l’entreprise c’est pareil, j’ai lâché un peu la bride car je sentais que je finirais par y laisser ma santé. J’ai baissé ma charge de travail (malheureusement c’est éconosphere.fr qui en a fait le plus les frais). A l’époque, je n’ai pas voulu dévoiler cette période assez difficile mentalement (je ne parle que de l’auto-entreprise, mais beaucoup de chose avaient aussi changé dans mon travail salarié).

Chose étonnante, surement due à la magie d’internet, je me suis rendu compte que malgré tout ça tournait relativement bien sans avoir à fournir un effort énorme (je ne parle pas d’Econosphere qui, lui, n’a quasi pas tourné). Je pouvais donc prendre plus le temps d’écrire un article, de gérer les commentaires, les partenariats… Même s’il y avait une baisse du chiffre d’affaire, il n’y avait rien d’alarmant. En tout cas ça restait acceptable pour moi car ce que je perdais ne valait pas le bien être qui revenait en moi.

Savoir se garder des temps de loisir

Chose importante, j’ai pu à nouveau me mettre à avoir des loisirs. Je me suis remis au Jeux de Rôle, et aux jeux de figurines qui sont une passion que j’avais mis de côté pendant bien trop longtemps.

Bon, évidement, je reste ce que je suis : un bloggueur! J’ai donc créé un blog et une chaine youtube dont le thème est le jeu de figurine. Mais le but n’est pas lucratif, même si j’ai quelques projets. Si on parle de marché (on est sur econosphere.fr après tout), il est très faible car le jeu de figurine ne touche qu’une très petite voire infime partie de la population. Par contre, ce marché est extrêmement ciblé, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose. Bref, même si j’ai quelque projets en tête, j’ai créé cette chaine Youtube et ce nouveau blog avant tout pour me distraire.

J’écris cet article principalement pour vous dire que si vous aussi en êtes à un point où vous sentez que tout par en couille, juste faites en sorte d’être moins la tête dans le guidon… et dégagez du temps pour vous. C’est vraiment important. Votre santé et votre bien être ne s’achètera jamais… même si vous êtes indépendant financièrement.

 

 

No comments yet.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes